Les diplomates belges ne peuvent plus surfer librement sur Internet

29/10/14 à 14:00 - Mise à jour à 14:00

Source: Datanews

Depuis l'attaque du virus 'Snake', annoncée le 10 mai dernier et qui avait entraîné la mise en quarantaine de l'ensemble du réseau informatique du SPF Affaires étrangères, les diplomates ne peuvent plus naviguer librement sur Internet, rapporte La Libre Belgique.

Les diplomates belges ne peuvent plus surfer librement sur Internet

© iStock

Il y a peu encore, les diplomates ne pouvaient plus consulter leurs mails professionnels sur leurs smartphones ou tablettes. Cette fonction a été rétablie récemment (sauf pour les anciens modèles de smartphones).

En revanche, les diplomates ne peuvent plus surfer sur le Net comme ils l'entendent. Le service IT du département a changé sa tactique. Auparavant, il travaillait sur une liste noire de sites interdits à la consultation. Aujourd'hui, il n'autorise la consultation des sites que s'ils se trouvent sur une liste blanche. Les diplomates peuvent demander d'ajouter un site sur cette liste autorisée.

Une plainte a été déposée auprès du parquet fédéral, qui précise que l'enquête est "toujours ouverte" et que "personne n'a été inculpé". (Belga)

Nos partenaires