Les dernières spéculations sur l'avenir de Yahoo!

04/12/08 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Microsoft serait encore et toujours intéressée par une partie de Yahoo!, alors qu'un cercle d'investisseurs envisagerait de retirer Yahoo! de la Bourse. Selon certains médias américains, telles sont les plus récentes spéculations à propos de l'avenir de Yahoo!.

Microsoft serait encore et toujours intéressée par une partie de Yahoo!, alors qu'un cercle d'investisseurs envisagerait de retirer Yahoo! de la Bourse. Selon certains médias américains, telles sont les plus récentes spéculations à propos de l'avenir de Yahoo!.

Jonathan Miller, l'ex-patron d'AOL, sonde depuis quelques mois déjà le marché financier pour y observer l'intérêt porté à un rachat de Yahoo!. Il voudrait réunir de 28 à 30 milliards de dollars pour retirer Yahoo! de la Bourse. Si cette phase de financement ne réussit pas, il postulerait dans l'entreprise, selon Alley Insider. C'est que Yahoo! n'a plus de président directorial, et Miller serait intéressé par cette fonction. De son côté, Weblog Techcrunch ne prend pas ces rumeurs au sérieux et les qualifie d'inepties.

L'auteur Michael Arrington annonce pour sa part que Miller souhaiterait créer un fonds d'investissements et que le rachat de Yahoo! ne l'intéresserait pas fondamentalement. En outre, il ne pourrait pas travailler pour cette entreprise en raison d'une clause de non-concurrence prévue par son précédent employeur, AOL.

Reste à savoir dans quelle mesure Microsoft souhaite racheter une partie ou l'ensemble de Yahoo!. Steve Ballmer, le patron de Microsoft, déclare ne plus être intéressé. Sa société pourrait pourtant profiter au niveau opérationnel et financier des technologies de recherche et publicitaire de Yahoo!. Les experts et le personnel de Microsoft n'excluent pas un accord dans l'un de ces domaines.

Selon l'analyste de marché Sandeep Aggarwal, l'intérêt de Miller pourrait inciter Microsoft à agir plus rapidement que ce qu'elle fait pour l'instant. La semaine dernière, on a appris que le patron de Yahoo! pour l'Europe et le Canada allait quitter l'entreprise. Au même moment, Carl Icanhn, l'actionnaire activiste de Yahoo!, augmentait sa participation dans l'entreprise internet de 5 à un petit 6 pour cent.

En collaboration avec Channelweb/Computable

Nos partenaires