Les déplacements entre le domicile et le lieu de travail représentent 39 jours ouvrables par an

14/07/09 à 08:00 - Mise à jour à 07:59

Source: Datanews

Un travail flexible peut permettre aux travailleurs européens de gagner septante minutes par jour, a calculé Dynamic Markets pour le compte d'Avaya.

Un travail flexible peut permettre aux travailleurs européens de gagner septante minutes par jour, a calculé Dynamic Markets pour le compte d'Avaya.

Celui qui ne doit plus faire la navette chaque jour entre son domicile et le bureau et peut choisir ses propres temps et son propre lieu de travail gagne jusqu'à septante minutes par jour. Un travail flexible permet non seulement d'augmenter la productivité, mais aussi d'améliorer le bien-être et la motivation. C'est ce qui ressort d'une enquête européenne réalisée par Dynamic Markets pour le compte d'Avaya.

42 pour cent des répondants déclarent consacrer le temps économisé à des rendez-vous et à la clôture d'affaires qu'ils traitent sinon pendant les heures de bureau. Mais 55% déclarent néanmoins vouloir passer le temps en famille ou l'utiliser pour se détendre (45 pour cent). 21 pour cent des répondants utiliseraient le temps gagné pour travailler plus, un quart pour faire du sport.

Sur la base des résultats des 3.518 répondants disséminés dans six pays européens, les enquêteurs concluent qu'un travail flexible permet d'obtenir un meilleur équilibre entre travail et vie privée et de consolider les liens familiaux. Une large majorité des personnes interrogées(60%) déclare cependant toujours utiliser la voiture pour faire la navette. La théorie selon laquelle le travail flexible réduira drastiquement le nombre de voitures sur nos routes semble donc être exacte d'après cette enquête.

Nos partenaires