Les démocrates: 'Les piratages ont bien eu lieu jusqu'aux élections'

19/12/16 à 13:02 - Mise à jour à 13:02

Les cyber-attaques contre le parti démocrate américain se sont poursuivies jusqu'aux élections présidentielles. Voilà ce qu'a déclaré la présidente du parti, Donna Brazile à ABC News.

Les démocrates: 'Les piratages ont bien eu lieu jusqu'aux élections'

© Reuters

Le président Barack Obama, lui-même un démocrate, avait déclaré vendredi qu'il avait parlé directement du problème du piratage au président russe Vladimir Poetin en septembre. Après cet entretien, les attaques avaient immédiatement cessé, selon Obama.

Brazile se dit déçue de cette déclaration: 'Les attaques n'ont pas du tout stoppé à l'époque. Nous en avons enregistrées chaque jour et ce, jusqu'à la fin de la campagne électorale. Elles tentaient à chaque fois de pirater nos systèmes. Nous avions pourtant prévu la meilleure protection qui soit, mais nous étions constamment agressés.'

Brazile ajoute que son parti en avait été averti en mai par le FBI et les services de renseignements.

Vendredi passé, Hillary Clinton a rompu le silence dans lequel elle s'était enfermée depuis sa défaite électorale. Cette défaite, selon la démocrate, est en grande partie due à Poutine et au directeur du FBI, qui avait encore abordé en long et en large l'e-mailgate de Clinton une semaine avant les élections. Michelle Obama a également apporté sa pierre lors d'une interview accordée vendredi également à Oprah Winfrey. Elle tira à boulets rouges en direction de Trump en déclarant que les Etats-Unis allaient regretter le fait qu'après le départ de son époux, ce serait un homme "sans aucune maturité" qui occuperait la Maison Blanche. Avec les Obama, c'est aussi l'espoir en provenance de la Maison Blanche qui va disparaître, selon elle.

(ANP/WK)

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos