"Les cyber-attaques viendraient du Royaume-Uni"

15/07/09 à 16:00 - Mise à jour à 15:59

Source: Datanews

Les cyber-attaques qui ont visé des sites internet sensibles aux Etats-Unis et en Corée du Sud la semaine dernière proviendraient d'un serveur central au Royaume-Uni, a affirmé un centre de sécurité informatique vietnamien.

Les cyber-attaques qui ont visé des sites internet sensibles aux Etats-Unis et en Corée du Sud la semaine dernière proviendraient d'un serveur central au Royaume-Uni, a affirmé un centre de sécurité informatique vietnamien.

Le Vietnam fait partie d'un groupe régional connu sous le nom d'Asia Pacific Computer Emergency Response Team - Centre d'urgence Asie-Pacifique de réponse informatique. "Nous avons pu localiser le serveur central qui contrôle toutes les attaques, au Royaume-Uni (...). Notre rapport est le premier sur la localisation du serveur central", a affirmé Nguyen Minh Duc, chercheur pour Bach Khoa Internetwork Security (BKis), un centre dépendant lui-même de l'Université de technologies d'Hanoï.

"Notre découverte donne des informations aux autorités pour trouver le coupable derrière ces attaques (...). Le pirate pourrait se trouver n'importe où dans le monde, être dirigé par n'importe qui, pas seulement la Corée du Nord", a-t-il ajouté.

La semaine dernière, des députés sud-coréens avaient indiqué que les services de renseignement de leur pays (NIS) soupçonnaient la Corée du Nord ou des sympathisants de cette dernière d'être derrière les agressions. Celles-ci proviendraient de 16 pays différents, avaient-ils ajouté, citant le NIS.

De Séoul, Park Cheol-Soon, un responsable de la protection du réseau de la Commission gouvernementale sud-coréenne des communications a declare que le serveur britannique semblait "avoir contrôlé les serveurs compromis", qui diffusent les virus.

"Mais il faut poursuivre l'enquête pour déterminer si ce serveur était le serveur pirate final ou non", a-t-il ajouté, refusant encore d'exclure pour le moment que la Corée du Nord puisse être derrière les attaques. Le Vietnam est, avec la Corée du Nord, l'un des derniers pays communistes de la planète.

Source: Belga

Nos partenaires