Les Cubains disposeront pour la première fois de l'internet mobile

17/07/18 à 13:40 - Mise à jour à 13:40

Source: Datanews

Cuba fait grand cas de ses projets internet. Le pays entend en effet d'ici la fin de cette année fournir l'internet mobile à la moitié de sa population et ce, même si cela restera un concept contrôlé.

Les Cubains disposeront pour la première fois de l'internet mobile

Cuba © DR

Cuba est un état communiste, où la propriété et le libre marché sont encore et toujours très limités. Miguel Díaz-Canel, l'actuel président du pays, ambitionnait depuis assez longtemps déjà de rendre internet plus accessible. Depuis qu'il est au pouvoir, des cybercafés et des bornes wifi contre paiement se sont ouverts. En guise de comparaison, jusqu'en 2013, l'internet public n'était possible que dans les hôtels accueillant les touristes.

Selon l'agence de presse Reuters, l'opérateur d'état ETECSA caresse l'ambition de relier d'ici la fin de l'année cinq millions de Cubains, soit la moitié de la population, à l'internet mobile. Depuis fin décembre, certaines entreprises et ambassades peuvent aussi bénéficier d'un plan data.

Ce déploiement offre cependant matière à réflexion. C'est ainsi qu'il s'agira d'un réseau 3G, ce qui signifie que la vitesse sera limitée. Il convient encore d'ajouter que l'opérateur national avait en 2015, selon Reuters, le projet de connecter quelque soixante pour cent des habitations à l'horizon 2020. Mais l'année dernière, seules 11.000 maisons étaient effectivement connectées.

Enfin, Cuba continuera de bloquer les sites web 'dissidents'. Reste encore à savoir ce que coûtera l'internet mobile. C'est ainsi que l'accès à une borne wifi revient vite à 1 dollar par heure, alors qu'ETECSA facture actuellement aux entreprises et ambassades 45 dollars pour un abonnement de... 4 giga-octets. Et ce, alors que le salaire public moyen à Cuba est de quelque 30 dollars.

En savoir plus sur:

Nos partenaires