"Les cookies visés par la loi sur les télécoms"

04/05/09 à 11:10 - Mise à jour à 11:09

Source: Datanews

L'association des éditeurs de logiciels commerciaux, la BSA, tire la sonnette d'alarme à l'occasion du vote de la loi télécoms européenne qui devrait avoir lieu demain et qui devrait interdire l'utilisation des cookies (mouchards).

L'association des éditeurs de logiciels commerciaux, la BSA, tire la sonnette d'alarme à l'occasion du vote de la loi télécoms européenne qui devrait avoir lieu demain et qui devrait interdire l'utilisation des cookies (mouchards).

Depuis 2002, il existe une directive européenne à propos de l'utilisation des cookies sur internet. Il s'agit en l'occurrence de fragments de logiciels qui facilitent la navigation parce qu'ils "retiennent" certaines préférences de l'internaute ou simplifient l'accès à des informations précises. Même si certains cookies peuvent être malfaisants - un pourcentage limité -, ils ne peuvent pourtant pas être considérés comme du maliciel (malware), estime la BSA.

Selon l'organisation, il y a dans la loi télécoms une proposition visant à rendre quasiment impossible l'installation d'un cookie sur le PC d'un internaute. On y affirme en effet que l'utilisateur doit être prévenu quand un cookie va être installé sur son ordinateur, et qu'il doit donner son autorisation pour ce faire.

La BSA estime que cela va engendrer nettement trop de messages, ce qui fait que les utilisateurs les ignoreront tout simplement. De ce fait, la loi n'atteindra pas son objectif. En outre, elle pourrait conduire à un patchwork de directives 'nationales', ce qui rendrait quasiment impossible la fourniture de services en ligne au-delà des frontières. "Changer un système qui fonctionne très bien depuis 7 ans déjà, demandera un certain temps d'évaluation de l'impact réel", ajoute encore la BSA. "Il est regrettable que cette question soit imposée dans l'urgence par certains en raison des élections parlementaires européennes de juin."

Nos partenaires