Les communes flamandes continueront elles aussi à voter électroniquement

05/05/10 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Source: Datanews

Pratiquement dans toutes les communes de Flandre, où l'on pouvait voter précédemment par voie électronique, il en ira de même lors des prochaines élections parlementaires de juin.

Les communes flamandes continueront elles aussi à voter électroniquement

Pratiquement dans toutes les communes de Flandre, où l'on pouvait voter précédemment par voie électronique, il en ira de même lors des prochaines élections parlementaires de juin.

Voilà ce qui ressort d'un sondage réalisé auprès des administrations communales par l'association des villes et communes flamandes (Vereniging van Vlaamse Steden en Gemeenten, en abgrégé VVSG). Lors des précédentes élections, le vote électronique avait été possible dans 143 des 308 communes flamandes, ce qui correspond environ à un électeur flamand sur deux.

"91 pour cent des administrations des communes, où l'on avait voté par voie électronique, ont répondu par l'affirmative à la question de savoir si ce sera encore le cas en juin. Les 9 pour cent restants n'ont pas encore pris de décision, mais l'on s'attend à ce que ce soit là aussi le cas. Certaines communes, où l'on votait encore sur papier, répondent - surtout en raison de la difficulté à trouver des assesseurs pour les bureaux de vote - qu'elles sont demandeuses du vote électronique, mais cela n'est évidemment plus possible pour le scrutin de juin", déclare Herman Callens de la VVSG.

Les ordinateurs à voter sont désuets depuis un certain temps déjà, mais, selon Callens, ils pourront encore et toujours fonctionner sans problème. "Il s'agit en effet de machines archi-solides, et le support ICT reste assuré par Steria. Normalement, pour les élections fédérales de 2011, un projet pilote prévoit de nouveaux ordinateurs à voter. L'objectif était de les généraliser en 2012, mais à cause de la crise politique actuelle, ce projet va probablement accuser du retard", ajoute Callens.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires