Les Chinois rejoignent aussi le camp de Base

22/06/07 à 00:00 - Mise à jour à 21/06/07 à 23:59

Source: Datanews

En vue du renouvellement de son réseau dorsal IP, l'opérateur mobile Base ne négocie plus qu'avec le fournisseur chinois Huawei qui s'étend de plus en plus dans nos contrées.

Les experts de Base compulsent les livres d'Hauwei, provisoirement choisie pour la fourniture du nouveau réseau IP local de l'opérateur mobile. Le contrat a une valeur de plusieurs millions EUR. Huawei avait précédemment déjà tenté de faire son entrée chez Base pour son réseau 3G, mais avait dû à l'époque mettre les pouces face à Ericsson. Chez KPN, la maison mère de Base aux Pays-Bas, les Chinois fournissent les réseaux 2G/3G. Et récemment, ils sont aussi parvenus à décrocher chez Mobistar un contrat portant sur le réseau mobile complet. De ce fait, Huawei a aussitôt ouvert une filiale en Belgique. Le contrat chez Base est d'un montant relativement modeste en comparaison avec un système mobile complet, mais il est significatif de la tendance. Les grands acteurs des réseaux comme Cisco, Juniper, Ericsson et Alcatel Lucent ont de quoi se faire du mouron. Ils ne peuvent rien contre les prix inférieurs d'au moins 20%. Chez Base, il se murmure qu'Hauwei serait même 40% meilleur marché que la concurrence. Détail piquant: le tout nouveau 'chief technology officer' de Base, Heinrich Lakhita, provient d'Alcatel Lucent.

Nos partenaires