Les cabines téléphoniques seront toutes supprimées d'ici fin 2015

05/07/13 à 16:13 - Mise à jour à 16:13

Source: Datanews

Belgacom a décidé fin juin de cesser l'exploitation des cabines téléphoniques encore présentes en Belgique, rapportent vendredi les journaux de Sudpresse.

Les cabines téléphoniques seront toutes supprimées d'ici fin 2015

Belgacom a décidé fin juin de cesser l'exploitation des cabines téléphoniques encore présentes en Belgique, rapportent vendredi les journaux de Sudpresse.

L'information a été confirmée par l'opérateur. Il reste actuellement un peu plus de 3.500 cabines téléphoniques dans notre pays. Elles auront donc toutes disparu du paysage d'ici fin 2015.

En mai dernier, le Conseil de l'Institut belge des services postaux et des télécommunications (IBPT) a levé les obligations de service universel portant sur la mise à disposition de postes téléphoniques payants publics.

Cette décision a été prise alors que la Belgique connaît un taux de pénétration élevé de la téléphonie mobile, avec 114% de la population fin 2011, selon l'IBPT.

Les frais engendrés par l'exploitation de ces cabines restaient en outre conséquents pour Belgacom. Les coûts de maintenance des cabines encore présentes s'élèvent à 1.000 euros par cabine par an. "Les coûts supplémentaires occasionnés par la maintenance de ces cabines téléphoniques sont désormais disproportionnés par rapport à leur utilisation", souligne l'opérateur.

L'an dernier, l'utilisation des cabines restantes s'élevaient en moyenne à 14 minutes par mois. La moitié d'entre elles sont utilisées moins de 7 minutes par mois. En 1997, l'utilisation moyenne mensuelle était encore de 15 heures. (Belga)

Nos partenaires