Les Belges trouvent toujours plus normal d'acheter en ligne

04/06/12 à 14:02 - Mise à jour à 14:02

Source: Datanews

En trois ans, la confiance dans l'e-commerce a grimpé de 70 pour cent dans notre pays.

Les Belges trouvent toujours plus normal d'acheter en ligne

En trois ans, la confiance dans l'e-commerce a grimpé de 70 pour cent dans notre pays. Et plus la confiance augmente, et plus les consommateurs achètent des produits qu'ils possédaient déjà chez eux via internet, au lieu d'acquérir uniquement des produits qu'ils n'avaient encore jamais achetés. Voilà ce que déclare Dominique Michel, administrateur délégué de Comeos.

La fédération de commerce et de services a commandité pour la deuxième fois une enquête sur les habitudes d'achat en ligne du Belge. C'est l'agence d'études InSites qui a interrogé début avril plus de 1.000 consommateurs. Le résultat le plus étonnant de l'enquête, c'est qu'en trois ans, la confiance dans l'e-commerce a crû de 70 pour cent. En comparaison avec l'année précédente, le nombre d'achats de remplacement a augmenté de 4 pour cent pour s'établir à 35 pour cent. Le nombre de nouveaux achats a quant à lui diminué. "Cette différence est insensée et démontre que l'e-commerce est devenu mature dans notre pays", ajoute Michel. L'année dernière, quasiment la moitié des Belges (46 pour cent) avait acheté quelque chose en ligne, ce qui en pourcentage n'est guère différent de l'année précédente (45 pour cent), mais l'on a dépensé un quart en plus, soit en moyenne 163 euros par mois.

La plupart des personnes qui achètent en ligne, le font environ une fois par trimestre (54 pour cent), contre quelque 16 pour cent qui achète une fois par mois ou par semaine. Les gens renoncent au magasin bien réel au profit d'internet surtout pour des raisons de gain de temps et de facilité. Et les raisons de ne pas acheter en ligne résident en général dans le besoin de voir ou de toucher un produit (41 pour cent) ou dans la sécurité (30 pour cent).

Les réservations d'hôtel (42 pour cent des répondants), les vêtements et les chaussures (40 pour cent) et les tickets d'événements (38 pour cent) surtout sont commandés d'un simple clic de souris. Et les produits qui attirent jusqu'à présent le moins le consommateur en ligne sont les pulls d'intérieur, les voitures, les médicaments, le matériel de bricolage et l'équipement de jardin.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires