"Les banques doivent assumer le risque du banking via internet"

31/08/09 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

Selon l'organisation de défense des consommateurs Test-Achats, les banques doivent toujours indemniser leurs clients pour toute opération de banking internet indûment effectuée.

Selon l'organisation de défense des consommateurs Test-Achats, les banques doivent toujours indemniser leurs clients pour toute opération de banking internet indûment effectuée.

"Toute personne qui recourt au banking en ligne, doit évidemment le faire avec la prudence nécessaire, mais en aucun cas, elle ne doit assumer le risque technologique de l'utilisation de cette formule", mentionne l'organisation dans sa revue Budget & Droit. "Nous nous insurgeons surtout contre l'idée que chaque utilisateur est présumé être un spécialiste en informatique, capable d'identifier d'éventuelles tentatives de fraude perpétrées par des pirates sur le net. Nous n'acceptons pas non plus que les banques accusent de grave négligence un consommateur qui n'a pas actualisé son logiciel antivirus, et refusent pour cette raison toute indemnisation", ajoute Test-Achats.

Le banking en ligne connaît de plus en plus de succès. Alors qu'en 2004, ils n'étaient encore que 2,5 millions de Belges à effectuer leurs opérations bancaires via internet, ce nombre atteint aujourd'hui 4,6 millions. Malgré une légère croissance du nombre de cas de fraude qui est passé de 10 en 2006 à 37 en 2008, il n'y a, selon Test-Achats, pas plus de risques liés au banking en ligne qu'aux transactions effectuées aux guichets automatiques. Jusqu'à présent, aucun client n'a encore subi de perte financière. Pour Test-Achats, il faut qu'il en soit toujours ainsi. L'organisation continuera donc de suivre cette problématique de près.

Source: Belga

Nos partenaires