Les autorités chinoises ne veulent plus de produits Apple

06/08/14 à 17:46 - Mise à jour à 17:46

Source: Datanews

Les organisations publiques chinoises ne sont plus autorisées à acheter des produits signés Apple et ce, pour des raisons de sécurité.

Les autorités chinoises ne veulent plus de produits Apple

Selon l'agence de presse Bloomberg, la Chine a imposé à ses propres organisations publiques une interdiction d'encore acheter du matériel Apple. Pour des raisons de sécurité, selon l'argumentation.

Bloomberg a eu connaissance du fait que dix produits d'Apple, dont les ordinateurs portables MacBook et les tablettes iPad, ne sont plus autorisés à figurer aux cahiers des charges du ministère chinois des finances notamment. Ce bannissement sera cependant d'application dans toutes les organisations publiques tant locales que nationales.

Une consolation pour Apple, c'est qu'elle n'est pas le seul fournisseur non-chinois à être confronté à ce problème. La semaine dernière encore, l'on apprenait que les autorités chinoises ne souhaitaient plus acheter du software aux éditeurs d'anti-virus Symantec et Kaspersky Lab: deux fournisseurs qui étaient précédemment bien introduits au sein des agences chinoises. Microsoft et Accenture viennent également d'être prises à parti par le gouvernement chinois. La Chine avance des arguments sécuritaires suite aux scandales d'espionnage américains révélés par Edward Snowden.

Nos partenaires