Les attentes des internautes mobiles demeurent non comblées

25/07/11 à 12:32 - Mise à jour à 12:32

Source: Datanews

L'Internet mobile déçoit les consommateurs. C'est du moins ce qui ressort d'une étude réalisée par Compuware auprès de plus de 4 000 utilisateurs du monde entier. Une majorité des personnes interrogées déclare être confrontée à des débits mobiles trop lents et non fiables. Les attentes des utilisateurs en matière de vitesse des sites web mobiles ne cessent de croître. 71 pour cent des internautes mobiles à travers le monde attendent des sites web qu'ils se chargent aussi rapidement, presque aussi rapidement ou plus rapidement sur leur téléphone portable que sur l'ordinateur qu'ils utilisent à domicile. En 2009, ce chiffre n'était encore que de 58 pour cent.

Les attentes des internautes mobiles demeurent non comblées

L'Internet mobile déçoit les consommateurs. C'est du moins ce qui ressort d'une étude réalisée par Compuware auprès de plus de 4 000 utilisateurs du monde entier. Une majorité des personnes interrogées déclare être confrontée à des débits mobiles trop lents et non fiables.

Les attentes des utilisateurs en matière de vitesse des sites web mobiles ne cessent de croître. 71 pour cent des internautes mobiles à travers le monde attendent des sites web qu'ils se chargent aussi rapidement, presque aussi rapidement ou plus rapidement sur leur téléphone portable que sur l'ordinateur qu'ils utilisent à domicile. En 2009, ce chiffre n'était encore que de 58 pour cent.

L'étude de Compuware, un spécialiste de l'évaluation des performances applicatives, indique que ces attentes ne sont pas comblées. Près de la moitié (46 pour cent) des internautes mobiles signalent que les sites mettent plus de temps à se charger sur leur smartphone. L'an dernier, 57 pour cent des personnes interrogées ont connu des problèmes d'accès à un site et 47 pour cent ont dû constater le non-fonctionnement d'une application mobile.

80 pour cent des utilisateurs interrogés affirment néanmoins qu'ils visiteraient plus souvent les sites web sur leur smartphone si l'accès à ceux-ci était plus rapide et plus fiable. Par ailleurs, les personnes interrogées ne se montrent que très peu compréhensives par rapport aux sites ou applications qui semblent ne pas fonctionner au premier essai. Un tiers d'entre elles se rendent immédiatement sur le site d'un concurrent, et 80 pour cent indiquent ne donner que maximum deux chances à un site ou une application.

Près de 60 pour cent des utilisateurs mobiles attendent d'un site web qu'il se charge sur leur téléphone portable en trois secondes maximum, et 74 pour cent déclarent attendre maximum cinq secondes pour le chargement d'une page web individuelle, après quoi ils quittent le site web. Pour le chargement d'une application, 50 pour cent indiquent ne vouloir patienter que maximum cinq secondes avant d'abandonner.

"Cette étude a été réalisée dans le sillage de notre enquête de 2009 qui avait révélé que les utilisateurs mobiles avaient des attentes élevées mais que la majorité était confrontée à des débits trop lents. Presque deux ans plus tard, les attentes des internautes mobiles continuent de croître, mais les entreprises ne parviennent toujours pas à les combler", déclare Geert Speltincx, directeur général de Compuware Benelux.

"De nos jours, 77 pour cent des grandes entreprises ont des pages web avec un temps de chargement de minimum cinq secondes, alors que les utilisateurs mobiles ne souhaitent attendre que maximum cinq secondes, après quoi ils quittent le site. Le faible débit a pour conséquence que de nombreuses entreprises n'exploitent pas ou pas suffisamment les possibilités de l'accès croissant à l'Internet mobile."

En savoir plus sur:

Nos partenaires