Les attaques contre l'e-banking persistent

27/09/11 à 12:28 - Mise à jour à 12:28

Source: Datanews

En août, quelques dizaines de cas de fraude avaient été enregistrés dans le domaine du banking via internet. A présent, l'on en serait déjà à une centaine.

Les attaques contre l'e-banking persistent

En août, quelques dizaines de cas de fraude avaient été enregistrés dans le domaine du banking via internet. A présent, l'on en serait déjà à une centaine.

Ces attaques ont provoqué le détournement de 80.000 euros en tout, communique la Fédération belge du secteur financier, Febelfin. La fédération insiste sur l'importance d'une bonne sécurisation de l'ordinateur de l'utilisateur et sur la vigilance de ce dernier.

"Si le consommateur remarque une transaction suspecte ou si sa session de banking internet subit un changement soudain, il est préférable qu'il la clôture et prenne contact avec son institution financière", déclare Febelfin.

La fédération indique que la fraude est rendue possible par des virus qui se nichent sur l'ordinateur du consommateur. Voilà pourquoi Febelfin invite à la plus grande prudence lors de l'exécution de transactions par e-banking. "N'introduisez votre signature électronique correcte que pour une opération que vous avez-vous-même demandé ou que vous attendez, interrompez immédiatement la transaction en cas de doute, contactez la banque et contrôlez régulièrement l'état de votre compte", tels sont les conseils de sécurité prodigués par la fédération.

Les institutions financières belges indemnisent les consommateurs floués, à moins qu'une enquête approfondie ne révèle une grave négligence de leur part, ajoute encore Febelfin.

Source: Belga

Nos partenaires