Les applis, rarement une mine d'or pour les développeurs

22/07/14 à 13:54 - Mise à jour à 13:53

Source: Datanews

Un sondage international démontre que seul un petit pourcentage de développeurs gagne vraiment bien leur vie avec les applis. La plupart ne tirent que peu ou pas de revenus de leur travail de développement.

Les applis, rarement une mine d'or pour les développeurs

Un sondage international démontre que seul un petit pourcentage de développeurs gagne vraiment bien leur vie avec les applis. La plupart ne tirent que peu ou pas de revenus de leur travail de développement.

Cela semble trop beau pour être vrai: développer une appli et empocher ainsi des milliers d'euros par mois. Le sondage effectué par Developer Economics auprès de plus de dix mille développeurs dans 137 pays confirme qu'il s'agit bien d'une illusion pour la plupart d'entre eux. Trois pour cent des répondants gagnent certes cent mille dollars ou plus par mois avec leurs applis, alors que 28 pour cent en sont à un montant oscillant entre mille et cent mille dollars par mois.

A côté de cela, 22 pour cent doivent se contenter de cent à mille dollars par mois. 23 pour cent doivent même se satisfaire d'1 à 100 dollars par mois, alors que 24 pour cent ne gagnent absolument rien.

Par souci de clarté, il s'agit ici de développeurs qui souhaitent gagner de l'argent avec leurs applis et non pas d'agences qui développent pour le compte d'un client une appli (gratuite ou non) moyennant paiement.

En tout, 62 pour cent des développeurs gagnent moins de cinq cents dollars par mois. La raison pour laquelle certains n'empochent quasiment rien, réside, selon Developer Economics, dans la concurrence féroce. Les différents magasins d'applis permettent aux développeurs de diffuser leur appli rapidement et à l'échelle mondiale. Mais cela génère également un grand nombre d'alternatives et le risque qu'une appli passe tout simplement inaperçue.

C'est l'utilisateur professionnel qui régale

Ce qui est intéressant à savoir, c'est que l'étude constate que la plupart des développeurs créent des applis pour les consommateurs. Néanmoins, les développeurs qui ciblent les utilisateurs professionnels - actuellement 16 pour cent seulement des développeurs - ont deux fois plus de chance de gagner plus de 5.000 dollars par mois avec une appli. Ce sont surtout les applis pour iOS qui ont le plus de chance d'assurer des rentrées.

Un autre facteur de succès est le nombre d'outils utilisés. Il est question ici de réseaux publicitaires, du nuage, de 'push notifications', d'analytique, de 'crashmonitoring', etc. Dans son rapport, Developer Economics fait observer que le développeur moyen n'utilise que deux outils. Mais les développeurs à succès utilisent en général plus d'outils que ceux qui tirent à peine des revenus de leurs applis.

Le rapport complet peut être demandé ici.

En savoir plus sur:

Nos partenaires