Les appels vers Telenet meilleur marché au 1er janvier, mais peut-être pas vers Versatel

19/12/07 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Appeler un abonné Telenet à partir d'un autre réseau sera probablement moins cher à partir du 1er janvier. Le régulateur, l'IBPT, avait spécifié, il y a quasiment six mois déjà, que Telenet et Tele2/Versatel devaient réduire à cette date le supplément de prix de 370 à 190 pour cent pour les communications sur leur réseau.

Appeler un abonné Telenet à partir d'un autre réseau sera probablement moins cher à partir du 1er janvier. Le régulateur, l'IBPT, avait spécifié, il y a quasiment six mois déjà, que Telenet et Tele2/Versatel devaient réduire à cette date le supplément de prix de 370 à 190 pour cent pour les communications sur leur réseau.

Les tarifs particulièrement élevés des appels vers Telenet et Tele2/Versatel avaient été fixés en 2002 et 2004 de manière à fournir à ces opérateurs des rentrées supplémentaires leur permettant de développer leur infrastructure. Aujourd'hui, Telenet déclare qu'il va appliquer la réduction des prix. De son côté, Tele2/Versatel conteste l'analyse du marché sur laquelle l'IBPT base sa décision. "Il y a une proposition, mais je ne souhaite pas en dire plus", déclare Grégoire Dallemagne, directeur général de Tele2/Versatel.

Le président Eric Van Heesvelde a expliqué, lundi, à Trends qu'il ne savait rien du refus de Tele2/Versatel d'appliquer la réduction de prix. On ne sait donc pas clairement si cela sera le cas ou non le 1er janvier.

Aujourd'hui, en raison des tarifs de terminaison élevés, les abonnés de Belgacom paient encore 66% de plus pour 3 minutes d'appel vers Telenet et Tele2/Versatel, par comparaison avec les communications passées vers une autre ligne fixe.

Belgacom est théoriquement obligé de répercuter la réduction de prix à partir du 1er janvier, ce qui doit en principe rendre les appels vers Telenet et Tele2/Versatel meilleur marché. Selon son porte-parole, Jan Margot, aucun nouveau tarif n'a toutefois encore été fixé.

Les investisseurs dans Telenet ne doivent pas directement s'attendre à un impact sur le cours de la Bourse. Selon Vincent Bruyneel, directeur des relations avec les investisseurs chez Telenet, l'impact sur le chiffre d'affaires et sur le bénéfice de la réduction de prix précédente - de plus de 400 pour cent plus cher à 370 pour cent - a été "minimale" en raison de la hausse du nombre d'abonnés en téléphonie. Résultat: les appels vers Telenet on été plus nombreux, et ses rentrées ont augmenté.

Après le 1er janvier 2009, les opérateurs alternatifs ne pourront, pour les communications, facturer que 15% de plus que Belgacom.

Nos partenaires