Les amendes imposées à Microsoft profiteront à la Belgique

18/09/07 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Si Microsoft n'interjette pas appel contre le jugement rendu hier ou si l'entreprise va en appel, mais le perd, les pays membres de l'Union européenne tireront parti des lourdes amendes qui lui ont été infligées. Notre pays aussi.

Si Microsoft n'interjette pas appel contre le jugement rendu hier ou si l'entreprise va en appel, mais le perd, les pays membres de l'Union européenne tireront parti des lourdes amendes qui lui ont été infligées. Notre pays aussi.

Voilà ce qu'on peut lire dans le journal De Tijd. Microsoft avait dans un premier temps versé 497 millions d'euros sur un compte bloqué et l'an dernier encore 280,5 millions d'euros. L'argent déposé sur ce compte a déjà rapporté pas mal d'intérêts. Tellement d'ailleurs que si Microsoft devait perdre 'définitivement' ce procès (aujourd'hui déjà ou après appel), les pays membres verront leur contribution à l'Union européenne diminuer. Pour la Belgique, il s'agirait d'une économie de 23 millions d'euros, selon le journal. Reste à savoir ce que fera Microsoft. Une nouvelle procédure pourrait rallonger d'1 à 2 ans encore le déblocage de l'argent.

Nos partenaires