Les 5 exigences posées par les startups belges en vue d'améliorer le milieu des starters

12/03/15 à 14:12 - Mise à jour à 14:11

Source: Datanews

Quelques représentants de startups belges ont transmis le 'Belgian Startup Manifesto' au ministre en charge de l'agenda numérique, Alexander De Croo. L'on y trouve cinq exigences concrètes pour une collaboration entre l'industrie et les autorités, afin de pouvoir créer 10.000 startups et 100.000 emplois dans les cinq années à venir.

Les 5 exigences posées par les startups belges en vue d'améliorer le milieu des starters

© iStock

Le ministre Alexander De Croo (Open VLD) - qui présentera le 20 avril la première version de son agenda numérique - était présent au Tech Startup Day, la grand-messe annuelle du secteur en devenir des startups.

Alexander De Croo

Alexander De Croo © Image Globe

Il a reçu à cette occasion le Belgian Startup Manifesto, un 'manifeste' contenant cinq exigences concrètes de la part des startups belges, essentiellement du monde technologique. Ce sont Karen Boers, managing director de Start-Ups.be, et Xavier Damman, fondateur de l'entreprise Storify, qui lui ont remis le manifeste.

Les 5 exigences sont les suivantes:

  1. La création d'une nouvelle espèce de société à responsabilité limitée qui servira de guide aux starters tout au long de leurs premières années.
  2. La création d'une plate-forme par laquelle les gens auront directement accès aux produits et services des startups.
  3. Des efforts doivent être consentis tant par l'enseignement que par la société pour permettre aux (jeunes) gens d'apprendre à programmer et à entreprendre.
  4. Les mesures en matière de subsides doivent être simplifiées.
  5. Les entrepreneurs belges méritent une certaine fierté retrouvée.

Le ministre De Croo a promis qu'il essaierait dans toute la mesure du possible de mettre ces exigences à l'agenda.

(Belga/MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires