Lenovo veut supprimer mille emplois

23/10/17 à 13:38 - Mise à jour à 13:38

Le géant du hardware Lenovo annonce le licenciement de quelque 2 pour cent de son personnel, soit 1.000 personnes environ. Ce dégraissage concerne notamment les Etats-Unis, où Lenovo possède un siège à Morrisville (Caroline du Nord). Au niveau mondial, Lenovo occupe quelque 52.000 personnes dans 160 pays.

Lenovo veut supprimer mille emplois

. © .

La forte concurrence sur le marché du PC et des difficultés constantes au sein des divisions 'smartphones' et 'serveurs' ont de manière inattendue en août dernier poussé le géant technologique chinois Lenovo dans le rouge. Lenovo doit sur le marché du PC faire face à une concurrence féroce de la part d'acteurs comme HP, Dell et Apple. En outre, elle applique une nouvelle stratégie de centres de données dans un domaine où la rivalité ne manque pas non plus. L'été dernier, l'entreprise chinoise y a encore introduit plusieurs nouveaux systèmes.

Postuler en interne

Un porte-parole de Lenovo déclare que le géant chinois du hardware est sur la bonne voie pour atteindre une croissance davantage bénéficiaire. Cette coupure dans le personnel devrait permettre à l'entreprise d'être plus compétitive et de réduire ses coûts. De plus, Lenovo entend miser pleinement sur les appareils mobiles, la technologie pour centres de données (serveurs, stockage, etc.), l'intelligence artificielle et les données massives (big data).

Tous les collaborateurs impliqués ont été informés de la décision et ont la possibilité de postuler pour d'autres postes dans l'entreprise, selon le porte-parole.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.

Nos partenaires