Lenovo ne prend pas au sérieux les spéculations sur le rachat de Nokia

02/08/12 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Source: Datanews

Gianfranco Lanci, ex-CEO d'Acer et aujourd'hui responsable EMEA chez Lenovo, se rit du pic atteint par l'action Nokia à la Bourse.

Lenovo ne prend pas au sérieux les spéculations sur le rachat de Nokia

Gianfranco Lanci, ex-CEO d'Acer et aujourd'hui responsable EMEA chez Lenovo, se rit du pic atteint par l'action Nokia à la Bourse.

En raison des spéculations à propos d'un éventuel rachat de Nokia par le géant chinois des PC Lenovo, le cours de l'action Nokia a atteint un pic hier. Le patron de Lenovo, Gianfranco Lanci, a réagi en hochant de la tête: "C'est une plaisanterie. Il n'y a rien de vrai."

L'action Nokia a depuis février 2011 déjà perdu plus de 70 pour cent de sa valeur. L'entreprise tente de redresser sa piètre position sur le marché des smartphones en collaborant avec Microsoft.

Les analystes et banquiers ont eux aussi fait part de leur étonnement à propos des spéculations à l'agence de presse Reuters: "Lenovo dépenserait alors tant d'argent pour racheter quelque chose qui ne constitue même pas vraiment son coeur de métier. Il s'agirait plus probablement d'une forme de collaboration."

En savoir plus sur:

Nos partenaires