Lenovo: "Le rachat du BlackBerry est une option"

25/01/13 à 17:54 - Mise à jour à 17:54

Source: Datanews

Le Lenovo Group est intéressé par le rachat du fabricant canadien RIM (BlackBerry), afin de se renforcer dans le segment mobile du marché.

Lenovo: "Le rachat du BlackBerry est une option"

Le Lenovo Group - l'actuel numéro deux mondial dans le domaine des PC après plusieurs rachats - souhaiterait reprendre le fabricant d'appareils à main RIM (BlackBerry). Ce faisant, Lenovo pourrait aussi se positionner sur le marché des appareils mobiles ('mobile devices').

L'agence Bloomberg a enregistré les déclarations faites dans le cadre d'une interview accordée lors du World Economic Forum à Davos (Suisse). "Nous examinons toutes les possibilités: donc RIM et plusieurs autres", a déclaré Wong Wai Ming, chief financial officer de Lenovo. "Nous n'hésiterons pas si une belle opportunité se présente dans l'intérêt de Lenovo et de ses actionnaires", ajouta-t-il encore. Toujours selon lui, le fabricant de PC dispose d'une équipe qui recherche d'éventuels rachats. Des négociations auraient déjà été menées avec RIM et des banquiers à propos d'une collaboration ou d'une alliance stratégique. A la question de savoir si une offre concrète sur RIM est en préparation, Wong n'a pas voulu répondre.

En outre, l'on peut se demander si un rachat de l'entreprise canadienne RIM par la chinoise Lenovo serait approuvé par les autorités. Un débat sur la sécurité et les données sensibles sera assurément organisé.

Thorsten Heins, le directeur de RIM, venait de déclarer dans le journal allemand Die Welt que l'entreprise envisageait d'interrompre la fabrication des appareils BlackBerry et d'offrir le software BlackBerry sous licence à d'autres producteurs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires