Lenovo flirterait avec BlackBerry

21/10/14 à 13:24 - Mise à jour à 13:23

Source: Datanews

Selon certaines sources du Wall Street Journal, Lenovo envisagerait d'émettre bientôt une offre sur BlackBerry. Il n'est cependant pas certain que ce genre de rachat soit approuvé.

Lenovo flirterait avec BlackBerry

John S. Chen, ceo de BlackBerry © *

Officiellement, les deux entreprises ne confirment rien. Mais le journal d'affaires américain écrit sur base de sources proches du dossier que Lenovo émettra d'ici le 4 novembre une offre publique sur le fabricant canadien de smartphones.

Lenovo a récemment encore racheté la division des serveurs x86 d'IBM, dont elle avait également repris les PC, il y a une dizaine d'années. Plus tôt cette année, elle a aussi racheté Motorola Mobility à Google.

Même si Lenovo n'est pas directement connue en Europe comme un fabricant de smartphones, elle se distingue néanmoins sur le marché chinois. L'entreprise chinoise vend aujourd'hui déjà plus de smartphones que BlackBerry, mais en rachetant celle-ci, elle détiendrait une marque intéressante dans sa gamme, une marque qui cible spécifiquement un public professionnel qui accorde de l'importance à la sécurité.

Mais c'est précisément là que le bât blesse. C'est ainsi que le Wall Street Journal nous apprend que quasiment 4 appareils mobiles sur 6 du département américain de la défense sont des BlackBerry. Si reprise il devait y avoir, il y a donc de fortes chances pour que les autorités américaines ne soient pas d'accord, ce qui mettrait sur la sellette l'accord de rachat ou d'éventuels futurs contrats avec BlackBerry.

Blackberry fut déjà mise en vente en 2013, et le consortium Fairfax Financial avait émis une offre, mais la vente fut finalement remplacée par une augmentation de capital.

En savoir plus sur:

Nos partenaires