Le voyageur d'affaires, irrité de devoir emmener son ordinateur portable

17/02/12 à 13:26 - Mise à jour à 13:26

Source: Datanews

Un voyageur d'affaires sur trois se plaint amèrement de devoir emporter son ordinateur portable et ses chargeurs. La plupart d'entre eux craignent du reste de devoir continuer à les emporter.

Le voyageur d'affaires, irrité de devoir emmener son ordinateur portable

Un voyageur d'affaires sur trois se plaint amèrement de devoir emporter son ordinateur portable et ses chargeurs. La plupart d'entre eux craignent du reste de devoir continuer à les emporter. Les procédures de sécurité constituent le plus gros obstacle pour 60% des voyageurs d'affaires. Ils regrettent certes aussi de devoir laisser leur famille et leurs amis (48%), mais le troisième obstacle le plus important sur la liste est de devoir emporter un ordinateur portable et un chargeur (31%). Le remplissage des notes de frais par après n'est pas non plus apprécié (28%). Voilà ce qui ressort du 'Rapport 2012 des voyageurs d'affaires' d'Egencia qui a sondé 900 voyageurs d'affaires européens.

Trois personnes interrogées sur quatre craignent de devoir encore et toujours emmener leur ordinateur portable, même si de meilleurs smartphones et tablettes sortent. 15% espèrent qu'ils devront quand même moins souvent l'emporter. Quasiment la moitié des voyageurs d'affaires trouve que WiFi améliore le confort pendant les vols. L'on ne s'étonnera pas ici que disposer d'un espace plus vaste pour les jambes est l'élément qui est le plus souvent cité (70%).

Dans leurs chambres, les hôtels devraient prévoir des chargeurs pour les appareils mobiles et ordinateurs portables, selon 3 personnes interrogées sur 5. Les convertisseurs de tension (44%) sont aussi très souvent cités.

Ce qui est étonnant, c'est qu'un voyageur d'affaires sur trois trouve que des pantoufles devraient être aussi prévues. Et encore ceci: 75% des voyageurs d'affaires utilisent leur GSM comme réveil.

En savoir plus sur:

Nos partenaires