Le vote électronique contesté à Liège

18/10/06 à 00:00 - Mise à jour à 17/10/06 à 23:59

Source: Datanews

Les Liégeois pourraient être invités à retourner aux urnes. Divers candidats ont porté plainte à la suite des problèmes informatiques du 8 octobre.

Un certain nombre de candidats au dernier scrutin communal à Liège jugent que des problèmes informatiques ([lire notre article de la semaine dernière]) n'ont pas uniquement retardé la publication des résultats mais pourraient également avoir faussé lesdits résultats. La RTBF annoncait hier que la candidate CDH Dunia Sendwe, rejointe rapidement par des candidats d'autres listes, a déposé une réclamation. Pour le moins surprise de s'être vue d'abord communiquer un score de 486 voix, ramené quelques heures plus tard à 269 voix, elle met en cause la validité du vote électronique. Les plaignants épinglent de manière générale la vétusté du matériel informatique utilisé et ils évoquent plus spécifiquement le manque de transparence et de contrôle lors de la création et le transport des quatre disquettes d'identification qui ont dû être réalisées à la hâte. Pour rappel, comme nous l'a expliqué le prestataire informatique Stesud, une erreur (humaine) dans le processus de cryptage a fait en sorte que les disquettes générées dans un premier temps n'ont pas pas permis au responsable du dépouillement de s'identifier et de débloquer la communication entre les PC chargés de centraliser les résultats. Il a donc fallu générer de nouvelles disquettes avec de nouveaux mots de passe. C'est cette procédure "opaque" que les plaignants montrent du doigt. Selon eux, les observateurs des différents partis n'ont pas été en mesure d'effectuer un contrôle physique durant cette période, les opérations ayant été effectuées à Namur et les disquettes ensuite rapatriées par chauffeur.Les autorités provinciales compétentes ont trente jours pour décider de la recevabilité de la plainte. Si elles répondent par l'affirmative, les Liégeois devront revoter.Par ailleurs, le bourgmestre (en principe réélu) de Liège, Willy Demeyer, a écrit au Ministre de l'Intérieur de la Région walllone pour demander un retour au vote papier, éventuellement combiné à une lecture optique.

Nos partenaires