Le virus Cryptolocker éventé: les victimes peuvent récupérer sans frais leurs données

06/08/14 à 17:47 - Mise à jour à 17:47

Source: Datanews

Les entreprises de sécurité FireEye et Fox-IT ont ouvert un site web par le biais duquel les victimes du virus Cryptolocker peuvent solliciter gratuitement une clé de décryptage.

Le virus Cryptolocker éventé: les victimes peuvent récupérer sans frais leurs données

Les entreprises de sécurité spécialisées FireEye et Fox-IT ont ouvert un site web au profit des quelque 500.000 victimes (selon une estimation) du virus Cryptolocker. Ce 'virus preneur d'otage' ('ransomware' ou 'rançongiciel' en jargon) crypte tous les fichiers sur les ordinateurs Windows et exige ensuite une forte somme d'argent pour rendre les données de nouveau accessibles sur le disque dur. Si l'utilisateur ne verse pas la somme dans les 72 heures, il perd l'ensemble de ses données. Cryptolocker s'est manifesté l'an dernier pour la première fois et quelque temps après, l'on apprenait qu'il y avait aussi des victimes en Belgique.

Si vous êtes à présent encore la victime de Cryptolocker, il n'y a pas de quoi paniquer. Via le site web que FireEye et Fox-IT ont créé, il vous est possible de demander une clé gratuite pour vous permettre de décrypter vos données. Le site web a pu voir le jour, après que les enquêteurs aient réussi à s'emparer d'une copie de la base de données des victimes de Cryptolocker.

En mai, l'on avait découvert un réseau mondial d'ordinateurs pris en otage, par lequel le virus Cryptolocker notamment se propageait. C'est ainsi que la base de données a pu être récupérée. Le Russe Evgeniy Bogachev fut ensuite suspecté par le FBI d'être le cerveau de Cryptolocker, mais aussi de Gameover Zeus. Ce maliciel (malware) ciblait les utilisateurs de services bancaires en ligne et aurait fait des millions de victimes. Avec Cryptolocker, la bande de Bogachev aurait déjà empoché 3 millions de dollars.

Nos partenaires