Le VDAB recherche des ingénieurs en Grèce

26/11/13 à 12:46 - Mise à jour à 12:46

Source: Datanews

Après l'Espagne et le Portugal, voici que le VDAB (le pendant flamand du FOREM et d'ACTIRIS) se tourne vers la Grèce pour y rechercher des candidats pour des emplois vacants qu'il est malaisé de pourvoir en Flandre.

Le VDAB recherche des ingénieurs en Grèce

Après l'Espagne et le Portugal, voici que le VDAB (le pendant flamand du FOREM et d'ACTIRIS) se tourne vers la Grèce pour y rechercher des candidats pour des emplois vacants qu'il est malaisé de pourvoir en Flandre.

Le VDAB participe donc à un salon organisé sur place par son homologue grec. "La Grèce a des chercheurs d'emploi dans des secteurs qui nous intéressent", explique Gert De Buck, en charge de la mobilité internationale au VDAB. "Nous nous focalisons cette fois surtout sur les ingénieurs en architecture, où il y a pénurie en Flandre. Mais l'on vise aussi plusieurs autres profils IT."

"Il est concrètement question aujourd'hui de 43 places vacantes pour lesquelles nous nous tournons vers la Grèce", ajoute De Buck. "C'est la première fois que nous le faisons, mais nous avons déjà eu une bonne expérience avec des initiatives similaires en Espagne et au Portugal. Nous y avons déjà participé à une dizaine d'événements pour trouver des ingénieurs IT et du personnel dans les soins de santé. En tout, quelque deux cents personnes sont déjà venues travailler en Flandre."

L'agence flamande pour l'emploi ne se rend pas seule sur place. Certaines entreprises font appel à des partenaires privés pour accompagner la main d'oeuvre étrangère, qui font aussi le voyage. En plus de promouvoir les emplois recherchés, le VDAB prodigue également des conseils et des informations aux entreprises qui recherchent à l'étranger des candidats pour des fonctions vacantes difficiles à pourvoir.

En savoir plus sur:

Nos partenaires