Le trafic internet quadruplé d'ici 2015

03/06/11 à 12:32 - Mise à jour à 12:32

Source: Datanews

Selon une étude effectuée par Cisco, le trafic internet en sera environ à un zettaoctet d'ici 2015, en raison surtout du trafic vidéo.

Le trafic internet quadruplé d'ici 2015

Selon une étude effectuée par Cisco, le trafic internet en sera environ à un zettaoctet d'ici 2015, en raison surtout du trafic vidéo.

Dans le cadre de son Visual Networking Index, Cisco publie annuellement une prévision de la croissance du trafic internet pour les années suivantes. Entre 2014 et 2015, ce trafic croîtra déjà de 200 exaoctets pour atteindre quasiment un zettaoctet en 2015. Ce dernier représente un milliard de téraoctets (soit mille milliards de milliards d'octets), soit, selon Cisco, l'équivalent de 28 millions de DVD par heure. Une comparaison non dénuée de sens, puisque Cisco s'attend à ce qu'à chaque seconde qui passe, un million de minutes de vidéo internet environ soient transférées en 2015. Un accès haut débit moyen à l'internet représentera déjà 7 mbps (un doublement du débit), alors que quelque 40 pour cent de la population mondiale attendue surferont alors sur le net (soit quelque 3 milliards d'internautes).

Europe Toujours selon cette étude, l'Europe enregistrera une augmentation de 32 pour cent de son trafic IP. Le trafic IP des consommateurs en Europe occidentale croîtrait encore un peu plus avec 34 pour cent de hausse cumulée. Le top trois des hausses parmi les applications dans ce groupe serait constitué alors - et ce n'est pas du tout une surprise - de la vidéo internet, des jeux en ligne et de la visioconférence. Ce qui est étonnant, ce qu'en Europe occidentale, le trafic voix sur IP des utilisateurs normaux reculerait d'un pour cent d'ici 2015.

Dans le domaine professionnel, le trafic IP des entreprises croîtrait de 21 pour cent d'ici 2015, alors que le trafic data et internet mobile en Europe occidentale augmenterait de 91 pour cent.

Cisco publie ces chiffres et d'autres sur son site web.

En savoir plus sur:

Nos partenaires