Le trafic des spam en légère baisse en 2009 sur le marché résidentiel

08/07/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Au cours du premier semestre 2009, unelégère baisse du trafic des e-mails non sollicités (spam) a étéperceptible, relève Belgacom dans un communiqué.

Au cours du premier semestre 2009, unelégère baisse du trafic des e-mails non sollicités (spam) a étéperceptible, relève Belgacom dans un communiqué.

Si en 2008, les spam représentaient 90,75 pc de toutle courrier en circulation, pour les six premiers mois de 2009, cepourcentage était de 87,3 pc.

"L'utilisation du courrier électronique à la seule fin d'envoyermassivement des messages publicitaires non sollicités (spam) demeure unproblème majeur tant pour les utilisateurs de messageries électroniquesque pour les gestionnaires de réseaux, les fournisseurs d'accès, lesopérateurs et les carriers", note Belgacom.

En avril dernier, le réseau de sécurité de Belgacom est parvenu àintercepter son 100 milliardième spam. Rien que pour l'année 2008, plus de30 milliards de messages non sollicités avaient été bloqués parl'opérateur.

Si le marché résidentiel connaît une certaine baisse de la proportionde spam en circulation, le marché professionnel est confronté à une trèslégère croissance, avec 95,3 pc pour 2008 et 95,4 pc pour le premiersemestre 2009.

Belgacom intercepte la plupart de ces messages non sollicités pour sesclients de manière totalement transparente. Durant les week-endsprincipalement, 9 e-mails sur 10 sont non sollicités, car le trafic decourrier électronique 'légitime' est alors moins important, expliquel'entreprise.

Nos partenaires