Le tout nouveau hobby en ligne: taquiner le candidat à la présidence US Donald Trump

08/02/16 à 13:01 - Mise à jour à 13:00

S'il est une personne qui constitue un sujet de moquerie idéal, c'est bien Donald Trump. Depuis qu'il s'est porté candidat à la présidence des Etats-Unis, on le voit partout en ligne et, en général, pas pour ses déclarations sensées.

Le tout nouveau hobby en ligne: taquiner le candidat à la présidence US Donald Trump

Donald Trump © REUTERS

Car Donald Trump réunit tout ce qu'il faut pour ne pas passer inaperçu en ligne: son look, sa façon de parler, les discours qu'il tient et ses mimiques sont en soi déjà hilarants. La star du reality show, mais aussi entrepreneur à succès qui fait toujours dans l'énorme et ne recule devant rien pour devenir le candidat républicain aux présidentielles, provoque bien souvent l'hilarité chez ceux qui l'écoutent.

'The Donald' figure depuis des mois déjà à la une des médias, et chacune de ses interventions (ou déclarations bizarres) est largement commentée. Le milliardaire n'en a cure car il est encore et toujours en tête des sondages, même si la concurrence se rapproche. Comme le flamboyant homme d'affaires est à présent examiné sous toutes les coutures, il est aisé de le taquiner et c'est ce que beaucoup de gens font.

Gagnant et perdants

Pour quelqu'un qui est habitué à la victoire et la fête sans retenue aucune, il n'est pas agréable de perdre. Trump n'a pas remporté les primaires en Iowa pour les républicains. Il termina derrière Ted Cruz et fut qualifié de 'loser' (perdant). Quelque chose que le propriétaire du domaine loser.com prit à la lettre: quiconque surfe depuis mardi sur loser.com, aboutit sur la page Wikipedia du candidat à la présidence. Voilà ce qui se passe quand on subdivise le monde en catégories 'winners' et 'losers' - Trump se trouve lui-même toujours dans la première catégorie évidemment.

Un tweet du 30 décembre 2013 est en outre subitement apparu. Un tweet dans lequel Trump cite le golfeur américain Walter Hagen: "No one remembers who came in second."

Loser.com

Le domaine Loser.com appartient du reste depuis 20 ans déjà à Brian Connelly, qui y trouve assez souvent de bonnes plaisanteries. Précédemment, WikiLeaks, Barack Obama et, dernièrement, Kanye West se sont retrouvés dans ce domaine peu glorieux.

Hier, l'on a vu apparaître en ligne un nouveau site qui tourne Donald en dérision. Sur trumpdonald.org, il est possible de faire s'envoler la coiffure très spéciale de Trump au moyen d'une trompette. Le site est devenu très populaire en peu de temps: la trompette a déjà été utilisée à plus de 21,6 millions de reprises.

L'initiative du site est due à un Suédois qui travaille pour une agence de publicité: Jacob Sempler. Il s'est rendu compte que le domaine trumpdonald.org était encore libre et il n'a pas laissé passer sa chance. Faire réagir la chevelure de Trump en soufflant dans une trompette n'a pas été évident, selon Sempler, ce qui fait que la mise au point de cette action burlesque n'a pas été une mince affaire.

Reste maintenant à savoir si Trump perdra de nouveau mardi prochain au New Hampshire et qui fera alors encore preuve d'originalité à son égard.

Affaire à suivre...

En savoir plus sur:

Nos partenaires