'Le top-smartphone' Z10 enfonce encore plus BlackBerry

30/09/13 à 13:44 - Mise à jour à 13:44

Source: Datanews

Au deuxième trimestre, BlackBerry a essuyé une perte d'1 milliard de dollars. Ce recul est en grande partie dû au smartphone Z10 qui n'a pas rencontré le succès escompté auprès des consommateurs. Le chiffre d'affaires de l'entreprise a quasiment diminué de moitié.

'Le top-smartphone' Z10 enfonce encore plus BlackBerry

Le fabricant canadien de smartphones BlackBerry a enregistré une perte de pratiquement 1 milliard de dollars (738 millions d'euros) au deuxième trimestre de 2013. Cette perte est surtout due à un amortissement de quelque 934 millions de dollars sur le stock des smartphones Z10. Le chiffre d'affaires a quasiment régressé de moitié. Voilà ce qui ressort des résultats définitifs annoncés par l'entreprise.

La perte nette s'est établie à 965 millions de dollars contre une perte de 84 millions de dollars l'année dernière à pareille époque. Le chiffre d'affaires a, lui, reculé de 49 pour cent à 1,6 milliard de dollars.

La faute au 'top-smartphone'! Le smartphone Z10, annoncé au début de l'année comme un 'top-appareil' destiné à replacer BlackBerry en bonne position sur le marché des smartphones, est le principal responsable de la déconfiture. Ce téléphone ne plaît en effet pas aux consommateurs, à la suite de quoi l'entreprise canadienne a décidé d'amortir un montant de 934 millions de dollars sur le stock.

"Nous sommes très déçus des résultats et avons donc annoncé une série de mesures lourdes de conséquences", a déclaré Thorsten Heins, le président du conseil d'administration. L'entreprise va licencier entre autres 4.500 collaborateurs, soit 40 pour cent environ de son personnel total.

"BlackBerry reste financièrement forte" Même si, selon le patron, certaines activités engendrent de "l'insécurité", il insiste sur le fait que BlackBerry a toujours du répondant au niveau financier. L'entreprise dispose en effet de 2,6 milliards de dollars en espèces et n'a pas de dettes.

A l'avenir, BlackBerry va surtout cibler le marché professionnel, notamment par la fourniture de serveurs. Jusqu'à présent, l'entreprise a déjà installé plus de 25.000 serveurs au profit du service BlackBerry Enterprise Service 10. Fin juillet, le compteur n'en était encore qu'à 19.000.

L'actionnaire principal Fairfax Financial Holdings garde sa confiance dans l'entreprise et entend la retirer de la Bourse et ce, conjointement avec d'autres investisseurs. Le groupe offre 9 dollars par action, ce qui porterait la valeur de BlackBerry à 4,7 milliards de dollars. (Belga/MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires