Le télétravail a la cote au sein des pouvoirs publics flamands

22/06/11 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Datanews

L'année dernière, 17,4 pour cent des membres du personnel ...

Le télétravail a la cote au sein des pouvoirs publics flamands

L'année dernière, 17,4 pour cent des membres du personnel des autorités flamandes ont opté pour le télétravail, ce qui représente une hausse de 3,4 pour cent en comparaison avec 2009. Voilà ce qui ressort des chiffres annoncés par le ministre flamand des affaires administratives, Geert Bourgeois (N-VA).

Le télétravail est possible ou à tout le moins dans un stade préparatoire très avancé dans quelque 85 pour cent des entités des pouvoirs publics flamands. Pour certains services, le télétravail s'avère certes malaisé en raison des tâches spécifiques à y accomplir, mais dans les départements 'Werk en Sociale Economie', 'Bestuurszaken' et au sein de l'Agentschap voor Overheidspersoneel, trois collaborateurs sur quatre peuvent opter pour le télétravail.

Bourgeois a créé la possibilité du télétravail en 2006. "Surtout en raison des problèmes d'embouteillage et de mobilité, le télétravail permet de générer un meilleur équilibre dans le rapport travail/famille", déclare le ministre.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires