"Le téléphone Dell, pas encore pour cette année"

25/09/08 à 11:20 - Mise à jour à 11:19

Source: Datanews

Ce matin, Michael Dell a annoncé à Bruxelles que l'arrivée du téléphone Dell ne serait pas encore pour cette année.

Ce matin, Michael Dell a annoncé à Bruxelles que l'arrivée du téléphone Dell ne serait pas encore pour cette année.

"Ce ne sera pas pour cette année. Nos appareils deviennent toujours plus compacts. Et le marché à la consommation prend de plus en plus d'importance pour nous avec une croissance trimestrielle de 40 à 50 pour cent en nombre d'unités", a expliqué Michael Dell, "mais nous avons encore un long chemin à accomplir.". Il n'a ni démenti ni confirmé le fait que le téléphone Dell sortirait l'année prochaine.

Michael Dell a toutefois confirmé les projets de son entreprise d'en faire davantage avec la musique numérique: "Nous avons déjà conclu de nombreux accords avec l'industrie musicale et souhaitons personnaliser nos appareils." Dell se tourne ainsi toujours plus vers le marché des consommateurs.

A Bruxelles, Michael Dell avait un rendez-vous avec la Commission européenne à propos de l'IT verte. Ce n'est pas dénué d'importance dans la mesure où Dell a décroché fin de l'an dernier une commande de quelque 65,3 millions d'euros auprès des institutions européennes, portant sur plus de 74.000 PC desktop et quasiment 45.000 écrans LCD, sur une période de cinq ans. Au deuxième trimestre, les ventes de Dell en Europe ont progressé de pas moins de 21 pour cent.

Michael Dell a démenti l'information parue dans le Wall Street Journal, selon laquelle Dell allait fermer certaines usines. Il n'a que peu abordé l'impact de la crise financière: "Il y aura clairement un effet, mais je n'ai pas la moindre idée de son importance. 9 pour cent de nos activités se déroulent dans les pays BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine), et cette part croît de 40 à 50 pour cent par an. Nous continuons à progresser plus vite que le marché."

À propos du rachat d'EDS par HP, il ne se fait que peu de soucis: "EDS est certes un gros client de Dell, mais en fin de compte, cela ne représente que 5 pour cent du marché des services IT. D'autres acteurs comme Cap Gemini, Accenture et CSC veulent à présent assez clairement travailler davantage avec nous. Nous n'allons certainement pas effectuer d'importants rachats, mais probablement plusieurs plus petits."

Nos partenaires