Le système de fichiers HPC Lustre passe dans des mains européennes

21/02/13 à 16:00 - Mise à jour à 16:00

Source: Datanews

Oracle vend son logiciel de 'high performance computing' (HPC) Lustre à la britannique Xyratex. Lustre est utilisé comme système de stockage par 60% des systèmes HPC les plus connus.

Le système de fichiers HPC Lustre passe dans des mains européennes

Lors du rachat de Microsystems en 2009, Oracle a aussi acquis les droits sur Lustre. Ce système de fichiers open source est spécialement destiné aux systèmes informatiques ultrarapides. Oracle vend à présent tous les droits sur Lustre au spécialiste britannique du stockage Xyratex. Le système de fichiers restera open source. Xyratex promet qu'elle supportera activement le développement ultérieur de Lustre.


Lustre a été mis au point en 2003 en tant qu'architecture distribuée parallèle basée client-serveur pour des systèmes de fichiers très performants. L'appellation est une contraction de Linux et cluster. Lustre est suffisamment puissant pour faire face au stockage de dizaines de péta-octets, mais aussi de centaines de giga-octets par seconde en entrée/sortie (input/output) et de dizaines de milliers de systèmes clients.


Six clusters HPC sur dix dans le monde recourent à Lustre. Lustre est également utilisé par 60% des principales installations HPC sur la planète. Les superordinateurs de Cray, par exemple, tournent depuis dix ans déjà sur cet 'open source file system'. Titan, l'ordinateur le plus rapide au monde, utilise également Lustre comme système de fichiers. Lustre est très populaire pour les applications HPC dans les domaines de la météorologie, de la simulation, du pétrole et du gaz, des finances, des 'rich media' et des sciences humaines.


Xyratex elle-même utilise Lustre dans sa gamme ClusterStor de systèmes de stockage HPC. L'entreprise britannique est membre de différentes organisations qui promotionnent les systèmes de fichiers open source et le 'high performance computing', dont OpenSFS, European Open File System (EOFS), l'Exascale I/O Workgroup (EIOW) et l'European Technology Platform for High Performance Computing (ETP4HPC). Xyratex s'est détachée d'IBM en 1994 via un rachat par sa direction et est active en Amérique du Nord, en Asie et en Europe.

Nos partenaires