Le système de badges de l'onéreuse tour bruxelloise de la police piraté en 9 secondes avec un smartphone

03/09/14 à 12:26 - Mise à jour à 12:26

Source: Datanews

La nouvelle tour de la police à Bruxelles, où est aussi hébergée la cellule anti-terreur, est mal sécurisée. Le système de badges peut en effet être piraté en 9 secondes seulement au moyen d'un smartphone, ce qui a provoqué de la panique dans l'e-trafic à la direction de la police.

Le système de badges de l'onéreuse tour bruxelloise de la police piraté en 9 secondes avec un smartphone

© iStock

La nouvelle tour de la police à Bruxelles, où est aussi hébergée la cellule anti-terreur, est mal sécurisée. Le système de badges peut en effet être piraté en 9 secondes seulement au moyen d'un smartphone, ce qui a provoqué de la panique dans l'e-trafic à la direction de la police. Voilà ce qu'annonce le journal Het Laatste Nieuws.
La police est ennuyée par cette affaire et exige que la firme qui a fourni les badges, vienne y mettre bon ordre. Pour éviter que des personnes mal intentionnées ne se manifestent, des policiers vont entre-temps servir de "portiers".

Pour 'craquer' le système de badges, un téléphone équipé de NFC (Near Field Communication) suffit, selon Het Laatste Nieuws. Et d'ajouter que quasiment tous les smartphones intègrent NFC d'origine.

La piètre protection a été découverte par la Computer Crime Unit, qui a divulgué quelques façons de pirater le système de badges (et donc pas uniquement celle du smartphone).

(Belga/RR)

En savoir plus sur:

Nos partenaires