Le système d'exploitation Mac OS X, la cible de vers

20/02/06 à 00:00 - Mise à jour à 19/02/06 à 23:59

Source: Datanews

Ce que beaucoup d'utilisateurs Mac OS X considéraient comme impossible, semble pourtant devenir réalité. Après que des entreprises antivirus aient découvert, fin de la semaine dernière, un premier virus s'attaquant au système d'exploitation d'Apple, Sophos a repéré ce week-end un nouveau ver qui menace OS X.

Fin de la semaine dernière, les entreprises antivirus Sophos, McAfee et Symantec lançaient une mise en garde contre le premier virus s'attaquant au système d'exploitation Mac OS X d'Apple. Leap-A, alias Oompa-A, se répandrait via le programme de messagerie instantanée iChat. Le fichier "latestpics.tgz" se propagerait de lui-même vers tous les contacts de la liste d'adresses. Lorsqu'un utilisateur ouvre le fichier, le virus se dissimule derrière un fichier jpeg. Selon les entreprises antivirus, le ver est cependant peu dangereux.Ce week-end, on a appris l'apparition d'un deuxième ver s'attaquant à OS X, Inqtana-A. Il exploite une faille datant de mi-2005 qui avait été corrigée par Apple. Voilà pourquoi ce ver semble lui aussi assez inoffensif."Deux vers en l'espace de quelques jours, voilà qui est inquiétant", affirme Graham Cluley de Sophos, "mais ce n'est évidemment rien en comparaison avec les 100.000 virus ciblant les systèmes d'exploitation de Microsoft." Cette phrase résume à elle seule le double sentiment qu'éprouvent ces jours-ci les utilisateurs Mac purs et durs. D'une part, il y a une inquiétude croissante à propos de quelque chose qui paraissait encore impossible jusqu'il y a peu: la présence d'un virus sur un ordinateur Apple. D'autre part, il règne encore une certaine sensation d'invincibilité: Mac OS X serait encore et toujours supérieur à Windows, ce qui expliquerait la faible présence de virus. Les experts évoquent cependant de manière subtile la part de marché restreinte d'OS X. Il en résulte qu'une attaque lancée contre ces systèmes s'avère peu intéressante (tant financièrement que du point de vue de l'impact) pour les cybercriminels.Aujourd'hui, c'est pour une autre raison, semble-t-il, que les pirates se tournent toutefois plus souvent vers Mac OS X. Ils recherchent en fait avidement une manière de faire tourner ce système d'exploitation en version piratée sur d'autres PC que ceux d'Apple. Apple a par conséquent implémenté une puissant dispositif de sécurité pour sa toute nouvelle version d'OS X (10.4.5), qui va de pair avec un petit poème dissimulé en profondeur dans le code du système et que nous ne résistons pas à l'envie de vous soumettre:"Your karma check for today: There once was a user that whined/his existing OS was so blind/he'd do better to pirate/an OS that ran great/but found his hardware declined./Please don't steal Mac OS!/Really, that's way uncool."

Nos partenaires