Le smartphone Ubuntu a vécu

07/04/17 à 09:59 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Les tentatives de faire tourner les tablettes et smartphones sur le système d'exploitation open source Ubuntu ont échoué. L'entreprise qui en était à l'initiative, Canonical, arrête le développement de sa variante mobile de Linux.

Le smartphone Ubuntu a vécu

© .

Le fondateur de Canonical et d'Ubuntu, Mark Shuttleworth, annonce dans un message posté sur son blog qu'au bout de sept années de développement, son entreprise arrête Unity 8, une tentative d'utiliser la même interface utilisateur Ubuntu sur divers appareils. Ainsi prend fin tout le travail visant à créer un système d'exploitation mobile de la distribution open source. Pour la version desktop, l'entreprise en revient à GNOME, qui n'est pas menacé.

Shuttleworth écrit sur le site web de l'entreprise qu'il s'est trompé sur les chances d'Ubuntu. L'industrie préfère miser sur les systèmes que les gens connaissent plutôt que passer à de nouveaux systèmes, même s'ils sont meilleurs, selon lui: "Dans la communauté, notre travail est considéré comme un émiettement et pas comme de l'innovation. Le travail que notre équipe a fourni, est à la fois respectable, utile et fort, mais j'accepte le fait que le marché et la communauté décident en fin de compte quels produits méritent de croître et quels autres sont condamnés à disparaître.'' Mobile Ubuntu a été finalement jugé non-commercial.

Selon le site technologique The Register, Canonical a entre-temps licencié la moitié de l'équipe Unity. Shuttleworth entend à présent rationaliser son entreprise et recherche dans ce but de potentiels investisseurs extérieurs. La décision de supprimer Unity s'inscrirait aussi dans cette stratégie. Avec Ubuntu, Canonical visera désormais davantage le nuage et l'internet des choses. Une grande partie des nuages publics et privés tournent déjà sur Linux, souvent sur Ubuntu ou RedHat, et l'entreprise tire aussi la majorité de ses rentrées du support apporté aux clients professionnels qui veulent faire tourner Ubuntu dans leurs centres de données.

Nos partenaires