Le site web Obamacare est un bide, mais le président promet une amélioration

22/10/13 à 13:10 - Mise à jour à 13:10

Source: Datanews

Le site web sur lequel les Américains sans assurance maladie peuvent s'inscrire pour Obamacare, ne fonctionne pas. Barack Obama fait piètre figure, mais déclare qu'on y travaille.

Le site web Obamacare est un bide, mais le président promet une amélioration

© Reuters

"Vous avez probablement entendu dire que Healthcare.gov, le nouveau site web où des personnes sans assurance maladie peuvent s'inscrire et rechercher des polices abordables, ne fonctionne pas de manière aussi fluide que prévu." Voilà ce qu'a expliqué le président américain Barack Obama lors d'un événement presse organisé à la hâte à la Maison Blanche.
Ce n'est pas peu dire, puisqu'en fait, le site web, le coeur même de la nouvelle loi sur l'assurance maladie d'Obama ('Obamacare') ne fonctionne absolument pas.

Depuis le 1er octobre, les citoyens peuvent s'inscrire sur le site web pour obtenir une police maladie. De cette manière et pour la première fois, quasiment tous les Américains seraient couverts, du moins c'est ce qui était prévu.

Dans la pratique, le site web est complètement caduc. Les gens doivent attendre des heures et ensuite, ils ne peuvent souvent même pas y créer un compte. Résultat: très peu sont ceux qui sont parvenus jusqu'à présent à obtenir une assurance malade. L'on n'en connait pas le nombre car le gouvernement Obama ne cite aucun chiffre

Court-circuiter Obamacare Obama a aussi affirmé que l'Affordable Care Act (ACA), comme Obamacare s'appelle officiellement, représente bien plus que le site web. Ce dernier n'est destiné qu'aux 15 pour cent de la population américaine qui ne disposent pas d'une assurance, selon lui. Les autres peuvent tirer d'autres avantages de l'ACA, comme des soins préventifs gratuits ou l'extension de Medicaid, l'assurance maladie publique pour les pauvres.

Cela n'enlève rien au fait que les Républicains, maintenant que le 'government shutdown' est passé, exploitent chaque occasion qui se présente pour court-circuiter Obamacare. C'est ainsi que John Boehner, le président de la Chambre des Représentants, déclare qu'Obama est en la matière tout sauf transparent.

"Chaque jour, de nouvelles question affluent à propos de la loi sur l'assurance maladie du président, mais l'on ne peut trouver aucune explication correcte nulle part", affirme Boehner. "L'on perpétue ainsi une tradition inquiétante d'un gouvernement qui évite les responsabilités et tient le public dans l'inconnu."

'Ridicule' Même les Démocrates critiquent le chaos qui caractérise le lancement d'Obamacare. "Inacceptable", l'a qualifié Nancy Pelosi, chef de fraction démocrate. "Tout le monde était subjugué dès le début. Il faudra cependant encore pas mal de temps pour redresser la situation."

Le fait que les gens s'inscrivent en masse, est essentiel pour la réussite d'Obamacare. Le système tourne en effet sur l'assurance privée. Par conséquent, il faut que suffisamment de jeunes gens en bonne santé y adhèrent. Si tel n'est pas le cas, les patients malades plus âgés pèseront trop lourd, et les primes seront rehaussées, ce qui fait qu'un tas de citoyens ne pourront plus se permettre une assurance maladie et c'est alors tout le système qui n'atteindra pas son objectif.

Obama et ses porte-parole annoncent déjà qu'ils font appel à des spécialistes tant internes qu'externes pour résoudre le problème dans les plus brefs délais.

C'est urgent, estime le sénateur républicain John McCain. "Envoyez Air Force One (l'avion présidentiel, ndlr) à la Silicon Valley, remplissez-le de gens intelligents et ramenez-les à Washington pour résoudre le problème. C'est ridicule, et tout le monde le sait." (TV)

En savoir plus sur:

Nos partenaires