Le site web du VREG offline

12/12/12 à 12:57 - Mise à jour à 12:57

Source: Datanews

Le site web du VREG a été mis hors ligne, parce que les données des propriétaires de panneaux solaires étaient accessibles à tout un chacun.

Le site web du VREG offline

Le site web du VREG a été mis hors ligne, parce que les données des propriétaires de panneaux solaires étaient accessibles à tout un chacun.

Le régulateur énergétique flamand VREG a décidé de mettre son site offline, parce que des propriétaires de panneaux solaires ont pu consulter non seulement leurs propres données, mais aussi celles de tiers, y compris leurs numéros de compte. C'est la chaîne flamande VRT qui l'a annoncé. L'on ne sait pas encore ce qui s'est passé exactement, à en croire une première réaction du VREG.

"Des mesures ont été prises pour rendre les données inaccessibles. Depuis hier soir [mardi soir, ndlr], la base de données n'est donc plus accessible", déclare André Pictoel, porte-parole du VREG. L'on examine le problème pour déceler un éventuel abus, avant de prendre d'autres mesures. Des premières réactions, il ne semble pas que le site ait été piraté, ne serait-ce que parce qu'aucun signe de 'defacement' (l'incorporation de messages sur le site par les pirates) n'a été relevé. Une possibilité serait une adaptation des paramètres du site suite à une erreur lors d'une mise à jour ou d'une autre manipulation standard.

Update: Sur le site web du VREG, l'on confirme à présent qu'il s'agit d'un problème "dû à une adaptation du nouveau logiciel qui a été mis en ligne hier soir peu avant 19H. Il n'est donc pas question d'un piratage, mais d'un bug dans le code de programmation". En outre, l'on affirme aussi sur le site qu'il s'agit d'une banque de données de certificats pour les propriétaires de panneaux solaires, qui a donc été mise rapidement offline. Quant au site web du VREG, il n'a lui-même jamais été mis hors ligne.

En savoir plus sur:

Nos partenaires