Le secteur privé prêt à aider le monde politique bruxellois pour la 4G

11/12/13 à 12:57 - Mise à jour à 12:57

Source: Datanews

133 entreprises bruxelloises se disent prêtes à installer une antenne GSM sur leur toit pour permettre le déploiement de la 4G dans la capitale.

Le secteur privé prêt à aider le monde politique bruxellois pour la 4G

133 entreprises bruxelloises se disent prêtes à installer une antenne GSM sur leur toit pour permettre le déploiement de la 4G dans la capitale.

Celle-ci pourrait alors enfin commencer à rattraper la Flandre. Voilà ce qu'on peut lire dans L'Echo et De Tijd.

Après un long chemin de croix, cela bouge dans la mise en place de la 4G à Bruxelles. La 4G assure un accès mobile ultrarapide à internet. La Commission Environnement du Parlement bruxellois a approuvé la proposition d'assouplissement des normes de rayonnement très strictes dans la capitale pour les amener de 3 à 6 volts par mètre.

Plus important encore: le secteur privé consent des efforts pour rendre la technologie plus rapidement disponible à Bruxelles. Le déploiement de la 4G exige en effet 380 antennes GSM supplémentaires dans la capitale.

Mais le processus d'autorisation de ce genre de pylônes peut prendre des mois, voire des années. Un véritable parcours du combattant pour les opérateurs.

133 entreprises bruxelloises se sont déclarées d'accord pour louer le toit de leurs bâtiments aux opérateurs pour y installer des antennes GSM. Voilà qui pourrait accélérer nettement l'introduction de la 4G.

Ces entreprises, dont Electrabel, Bpost et BNP Paribas Fortis, y consentent à la demande de la ministre bruxelloise de l'économie Céline Frémault (cdH). "La 4G ne pourra devenir rapidement opérationnelle qu'avec votre aide", avait-elle écrit en août dans un courrier adressé à 1.000 entreprises.

En savoir plus sur:

Nos partenaires