Le secteur IT guère attractif pour les jeunes travailleurs

15/02/08 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

Mis à part IBM, le secteur IT belge ne suscite que très peu d'intérêt de la part des 'Young Potentials' (jeunes travailleurs). Voilà ce qui résulte d'une étude effectuée par Vacature. La plupart des entreprises IT n'occupent même pas le top 40.

Mis à part IBM, le secteur IT belge ne suscite que très peu d'intérêt de la part des 'Young Potentials' (jeunes travailleurs). Voilà ce qui résulte d'une étude effectuée par Vacature. La plupart des entreprises IT n'occupent même pas le top 40.

Vacature a basé son enquête consacrée à l'attractivité des entreprises auprès des 'Young Potentials' sur les résultats de 3 études individuelles. Dans l''enquête salariale', des scores ont été attribués aux entreprises offrant les conditions les plus attrayantes aux jeunes. L'étude 'Les Véritables Business Schools' a interrogé les spécialistes HR à propos des entreprises proposant aux jeunes les meilleures écoles d'apprentissage et les meilleures références. Quant à la grande étude 'Young Potentials Image', elle a demandé aux jeunes eux-mêmes quelles étaient leurs entreprises favorites et quel était leur degré de satisfaction chez leur employeur actuel. Sur base de tous ces scores attribués aux entreprises dans les trois études, Vacature a dressé un classement des firmes les plus attractives pour les 'Young Potentials'.

Il n'est pas vraiment étonnant que ce soient les banques qui se distinguent le plus: KBC et Fortis se classent 1ère et 2ème, Dexia 7ème et ING 9ème. "C'est surtout dû à la notoriété de ces noms auprès de nombreux jeunes", analyse Marjan Desmedt, 'research markerteer' chez Vacature. Mais les secteurs chimique et pharmaceutique sont également bien représentés (Janssen Pharmaceutica occupe la 3ème place, BASF la 6ème, ...). "C'est dû ici aux salaires initiaux élevés", selon Desmedt.

Ce qui est surprenant, c'est que le secteur IT - qui, en raison de la pénurie sur le marché, se voit contraint et forcé de faire les yeux doux aux jeunes - est très chichement représenté [classement]. IBM peut encore s'enorgueillir d'une 4ème place, mais il faut ensuite descendre jusqu'à la 27ème place pour découvrir le spécialiste de l'imagerie Barco. Les autres entreprises IT se situent entre la 40ème et la 50ème position: Belgacom (41), Accenture (45), Oracle (46), Alcatel-Lucent (47), EDS (48) et Imec (50).

"Les scores faibles sont rarement dus à 1 seul facteur, mais bien à une combinaison d'éléments", ajoute encore Desmedt à la recherche d'une explication. Autrement dit, les entreprises IT doivent encore progresser à différents niveaux pour devenir une option attractive pour les jeunes travailleurs.

Nos partenaires