Le secteur ICT sort lentement du trou

30/07/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Les investissements dans le secteur ICT semblent de nouveau augmenter à l'échelle mondiale. Après un mauvais premier trimestre, la branche sort lentement du trou dans lequel elle est tombée fin 2008 suite à la crise mondiale dans le monde financier.

Les investissements dans le secteur ICT semblent de nouveau augmenter à l'échelle mondiale. Après un mauvais premier trimestre, la branche sort lentement du trou dans lequel elle est tombée fin 2008 suite à la crise mondiale dans le monde financier.

En mai et juin, on a noté dans la plupart des pays une croissance positive de la production dans le secteur ICT, ainsi qu'une forte baisse des stocks. Un bon signe, comme l'affirme un rapport de l'Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE). C'est surtout le redressement de l'industrie des semi-conducteurs, souvent un signe précurseur pour le reste du secteur, qui justifie ce point de vue.

La baisse de productivité pendant la crise de ces derniers mois est, selon les résultats du rapport de l'OCDE, plus ou moins comparable à la crise de 2001 et 2002, lors de l'éclatement de la "bulle Internet". On peut certes observer d'évidentes différences régionales. L'impact de la crise financière sur le secteur ICT a été le plus sérieux dans les pays asiatiques. Le Japon, notamment, a connu des temps très difficiles, mais la Chine a elle aussi été plus durement touchée qu'au début du siècle. Actuellement, la productivité est toutefois occupée à reprendre rapidement. Au Japon, en Chine et en Corée, des chiffres de croissance positifs ont de nouveau été réalisés ces derniers mois.

L'impact de la crise varie fortement par secteur. Le secteur du matériel informatique a été beaucoup plus sévèrement touché que le secteur des services. La demande de produits de l'industrie des puces, du secteur électronique et des appareils de communication et ICT a fortement baissé, de sorte que ces secteurs ont vu leur croissance s'effondrer totalement. Mais le secteur des services a lui aussi enregistré un fléchissement de sa croissance. Globalement, le secteur du matériel informatique, dont l'industrie des semi-conducteurs, souffre finalement encore moins sérieusement que pendant la crise de 2001 - 2002, tandis que certaines entreprises du secteur des services s'en sortent précisément plus mal.

En collaboration avec Computable

Nos partenaires