"Le secteur ICT européen doit se fixer des objectifs climatologiques"

12/10/09 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Datanews

La Commission européenne souhaite que les entreprises ICT européennes se mettent à fixer concrètement leurs objectifs en matière de consommation d'énergie et d'émission de CO2.

La Commission européenne souhaite que les entreprises ICT européennes se mettent à fixer concrètement leurs objectifs en matière de consommation d'énergie et d'émission de CO2.

Cela fait déjà quelque temps que la Commission européenne invite le secteur ICT à assumer une fonction de précurseur "en vue d'évoluer vers une exploitation efficiente de l'énergie et vers une réduction des émissions de dioxyde de carbone". Voilà pourquoi elle entend à présent - de manière nettement plus concrète - qu'au cours de l'année à venir, le secteur ICT envisage vraiment d'élaborer des méthodes communes de mesure de la consommation énergétique et des émissions de CO2. En 2011, ce secteur devrait alors fixer des objectifs ambitieux en matière d'efficience énergétique et de réduction des émissions en vue d'atteindre dès 2015 les limites prévues par l'UE pour 2020.

La Commission vise entre autres les partenariats de type public-privé, comme par exemple au niveau des bâtiments basse énergie ou des voitures écologiques. Mais aussi les partenariats entre le secteur ICT et les autres secteurs. La construction, les transports et la logistique surtout sont considérés comme des secteurs, où d'énormes améliorations au niveau de l'efficience énergétique sont encore possibles grâce à l'utilisation de l'ICT.

Sur le plan du potentiel environnemental de l'ICT, la Commission européenne a élaboré quelques exemples typiques, comme la mise en oeuvre de réseaux et de compteurs électriques intelligents, l'utilisation de la visioconférence afin de réduire les déplacements, ainsi que l'exploitation des services en ligne dans les services publics.

Nos partenaires