Le secteur diamantaire anversois présente 'Fenix', une machine qui taille les diamants bruts

18/06/18 à 13:18 - Mise à jour à 13:18

Le Wetenschappelijk en Technologisch Onderzoekscentrum van de Antwerpse diamantkoepel (AWDC) a mis au point au terme de dix années de recherche une machine automatisant jusqu'à 90 pour cent du processus de la taille des diamants. L'AWDC parle d'une 'révolution' pour l'industrie diamantaire et affirme que la machine, baptisée Fenix, peut faire en sorte que la taille des diamants puisse de nouveau avoir lieu de manière plus importante à Anvers.

Le secteur diamantaire anversois présente 'Fenix', une machine qui taille les diamants bruts

Fenix, la première machine qui automatise la taille des diamants © BELGA

Anvers est encore et toujours la plaque tournante du commerce du diamant avec 84 pour cent des pierres brutes et 50 pour cent des pierres taillées transitant par elle, mais le fait est que la taille s'effectue toujours plus dans des pays comme l'Inde et le Sri Lanka, où les salaires payés dans le cadre de ce processus de travail intensif sont inférieurs à ceux versés ici. Fenix devrait pouvoir modifier la situation.

"Notre centre de recherche a réussi à automatiser quasi complètement le processus de la taille", déclare Ari Epstein, CEO de l'AWDC. "Il s'agit là d'une primeur mondiale absolue, et cela pourrait changer la donne pour le secteur diamantaire anversois. Le diamant brut qui est massivement négocié à Anvers, pourra désormais y être de nouveau taillé plus souvent. L'appellation de la machine n'a pas par hasard été empruntée à un oiseau qui renaît de ses cendres."

Selon Epstein, Fenix est "rapide et extrêmement précise": la taille s'effectue 10 à 20 fois plus vite, et la machine exécute en principe parfaitement ce qu'on lui demande au lieu d'être tributaire du risque d'erreurs humaines. Le centre de recherche de l'AWDC dispose d'un brevet sur les technologies sous-jacentes, comme la taille à froid et indépendante du lavage. Après une période de test complémentaire, les premières machines devraient être commercialisées et utilisées par le secteur durant l'automne.

En savoir plus sur:

Nos partenaires