Le secteur des TIC renouera avec la croissance en 2010

01/07/09 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

Cette année, le marché européen des TIC est dans le creux de la vague, mais il se redressera dès l'an prochain, c'est ce que prétend l'institut de recherches européen EITO.

Cette année, le marché européen des TIC est dans le creux de la vague, mais il se redressera dès l'an prochain, c'est ce que prétend l'institut de recherches européen EITO.

L'EITO (European Information Technology Observatory) s'attend cette année à ce que les ventes de produits et services TIC en Europe reculent de 1,7 pour cent. Le chiffre d'affaires devrait ainsi atteindre 716,6 milliards d'euros. Si on en croît l'EITO, cette récession sera moins importante que celle de l'économie européenne dans son ensemble. Les prévisions font en effet état d'une baisse de 4 pour cent du PIB européen.

Sur le marché des TIC, le secteur des télécommunications reste relativement stable. Sa valeur avoisine les 362 milliards d'euros, même si on enregistre des différences importantes au sein de chaque secteur. Les revenus de la téléphonie fixe, par exemple, régressent de 6,8 pour cent, alors que le chiffre d'affaires dégagé de l'accès à Internet progresserait de 7,2 pour cent. Le marché de la téléphonie mobile, lui, stagne à quelque 109 milliards d'euros.

Cette année, le marché de l'informatique recule de 2,2 pour cent, à 296 milliards d'euros. Cette régression s'explique, principalement, par l'effondrement du marché des équipements informatiques, à raison de 6,6 pour cent. Les logiciels et services informatiques, eux, connaissent une baisse limitée de 0,3 pour cent, à 210 milliards d'euros. L'externalisation, enfin, affiche une croissance de 5,5 pour cent, à 65,8 milliards d'euros.

Sur le marché de l'électronique de consommation, ce sont les écrans plats, les appareils photos numériques, les lecteurs mp3 et les GPS qui connaissent la baisse la plus importante. À l'inverse, les ventes de lecteurs Blu-ray, de 'set-top boxes' pour la télévision numérique et de consoles de jeux progressent. Dans l'ensemble, le marché de l'électronique de consommation plonge cette année de 8,2 pour cent, à 58,5 milliards d'euros.

Après tout cela, il est temps d'en venir aux bonnes nouvelles : le marché global des TIC recouvrera la croissance dès l'an prochain, prévoit l'EITO. Il devrait, en 2010, connaître une croissance modeste de 0,3 pour cent, à 716,6 milliards d'euros. Sur le marché des télécommunications, on s'attend à une croissance de 1 pour cent, contre 0,6 sur le marché informatique. Vous avez donc compris. Il faudra encore patienter avant que le marché des biens de consommation renoue avec la croissance.

Nos partenaires