Le scandale comptable continue de poursuivre Toshiba

01/09/15 à 12:49 - Mise à jour à 12:47

Source: Datanews

Toshiba doit de nouveau postposer ses résultats annuels, qui devaient être annoncés avant l'été, en raison de dévoilements supplémentaires dans le scandale comptable qui frappe l'entreprise.

Le scandale comptable continue de poursuivre Toshiba

© Belga

L'année fiscale de Toshiba se clôturait en mars. Mais entre-temps, l'on a appris que l'entreprise avait manipulé des années durant son bénéfice et ce, entre 2008 et 2014. Le précédent et l'actuel CEO ont entre-temps démissionné, conjointement du reste avec d'autres personnes haut placées.

Normalement, le géant technologique aurait dû présenter ses résultats hier lundi, mais il a demandé au régulateur boursier japonais une semaine de délai expirant le 7 septembre à cause de nouvelles irrégularités mises au jour. Ce délai lui a été accordé. L'entreprise évoque des imputations de dégâts erronées auprès de plusieurs succursales et des enregistrements incongrus de perte de provisions dans une filiale américaine. Les nouvelles irrégularités ne seraient "pas importantes", selon le nouveau CEO Masashi Muromachi relayé par l'agence Reuters.

Toshiba présente de nouveau ses excuses pour ce délai et affirme pouvoir présenter ses résultats pour le 7 septembre. Si tel ne devait pas être le cas, Muromachi en assumerait lui-même la responsabilité, ce qui impliquerait probablement son départ.

La fraude au sein de l'entreprise représente un montant un peu supérieur à un milliard d'euros. Le Japon connaît de toute façon une énorme pression sur le plan des prestations. De plus, comme il est de tradition chez Toshiba de ne pas contredire ses supérieurs, cela explique pourquoi il a été possible pendant toutes ces années de présenter sans sourciller des résultats meilleurs qu'ils n'étaient en réalité.

En savoir plus sur:

Nos partenaires