Le Samsung Galaxy S8 à reconnaissance faciale

29/03/17 à 17:00 - Mise à jour à 17:54

Source: Datanews

Le smartphone Galaxy S8, le tout nouveau produit-phare de Samsung, est appelé à faire oublier les problèmes que l'entreprise a connus ces derniers mois. L'appareil devrait y parvenir grâce à un look rafraîchi et à une solide dose de biométrie. Nous avons déjà pu tester le nouveau téléphone.

"On observe que les gens sont un peu fatigués des smartphones", déclare le représentant de Samsung lors de la présentation du tout nouveau téléphone. Cette 'phone fatigue' comme il l'appelle, porte surtout sur le design des appareils, selon Samsung. Or, hasard ou pas, c'est là l'une des nouveautés les plus étonnantes du S8.

Le design

Le S8 se décline en deux modèles. Il y a d'abord un S8 standard à écran de 5,8 pouces. Puis, il y a le S8+ un peu plus grand avec un écran de 6,2 pouces. Par comparaison, ce dernier est de la même taille qu'une Nintendo Switch sans les contrôleurs latéraux. La taille de l'écran est quasiment la seule différence entre les deux modèles car l'intérieur est identique. "Nos habitudes évoluent très vite, et les gens veulent faire plus de choses avec leur téléphone", déclare-t-on chez Samsung. "Le design doit lui aussi évoluer. Les utilisateurs veulent jouer, visionner des vidéos et dans ce but, ils aspirent à un écran plus grand." Pour y arriver sans pour autant lancer sur le marché un appareil de taille supérieure, Samsung supprime le bord en haut et en bas de l'écran, de même que le bouton Home. Ce dernier est remplacé par un bouton tactile intégré à la vitre de l'écran.

En outre, les deux modèles S8 offrent désormais des bords latéraux arrondis, comparables à ceux des versions Edge des S6 et S7. L'objectif de tout cela, c'est d'assurer une meilleure vision des vidéos, car on a l'impression qu'il n'y a plus du tout de bords. Les vidéos peuvent être visionnées en 18,5:9, et l'appareil supporte le mobile HDR Premium. Cela signifie aussi que l'appareil, malgré son écran imposant, tient bien en main. Et reconnaissons-le: il est très élégant, mais aussi très cher. Le S8 présente une finition métal au look très cool. Initialement, l'appareil se déclinera en trois teintes: midnight black, arctic silver et orchid gray. Noir, gris clair et gris anthracite en clair. Des versions dorée et bleue devraient sortir par la suite.

Le Samsung Galaxy S8 à reconnaissance faciale

© .

Biométrie

Après que Samsung a pris la difficile décision de supprimer le bouton Home, c'est comme si cela n'avait plus aucun sens d'encore avoir le choix parmi plusieurs façons de déverrouiller l'appareil. L'entreprise a en fait tout intégré. On peut déverrouiller le S8 avec un code, un capteur d'empreintes digitales, un scanner de l'iris, ainsi qu'avec la reconnaissance faciale.

On connaît le code des anciens modèles. Le scanner de l'iris est probablement la méthode la plus sûre pour les... espions et autres collaborateurs de l'OTAN parmi nous, mais c'est aussi de loin la plus lente. Pour déverrouiller l'appareil avec l'oeil, plusieurs étapes s'avèrent en effet nécessaires, et le scan même ne s'avère pas aussi rapide qu'on le voudrait. Samsung insiste cependant sur le fait que le scanner détecte non seulement l'iris, mais aussi la pression sanguine de l'oeil, afin d'éviter les situations à la James Bond.

Le scanner d'empreintes digitales est manifestement une version améliorée de celle des modèles précédents, mais il présente l'important inconvénient de se trouver juste à côté de l'appareil photo à l'arrière du S8. Nous avions nous-mêmes déjà tendance à poser constamment le doigt sur l'objectif plutôt que sur le capteur. Il s'agit là d'une décision gênante au niveau du design, mais finalement, on s'y fait. Il est certain cependant que quasiment tout un chacun recourra simplement à la reconnaissance faciale.

Cette reconnaissance du visage est probablement la technologie la plus spectaculaire du S8. Samsung utilise entre autres l'emplacement de vos sourcils, yeux, nez et bouche pour vous identifier. Le paramétrage est l'affaire de quelques secondes seulement. A partir de là, il suffit de regarder l'appareil pour le déverrouiller. Au cours de notre bref test lors du briefing, la vitesse et la précision avec lesquelles tout se passe, nous ont vraiment impressionnés. Le capteur vous reconnaît avec ou sans lunettes et peut aussi faire la différence entre un utilisateur de chair et de sang et une photo. Une fois que vous vous y serez habitué, vous éprouverez beaucoup de difficultés à en revenir au code ou au scanner d'empreintes digitales.

L'appareil photo

Le S8 est équipé de deux appareils photo: un de 12 méga-pixels à l'arrière à large diaphragme et autofocus. Il est identique à celui équipant le S7. A l'avant, on en trouve un second de 8 méga-pixels qui, comme on pouvait s'y attendre, est optimalisé pour les selfies (autoportraits). Il présente une large distance focale et un autofocus très rapide avec reconnaissance faciale. Pour offrir tout ce que réclame Facebook aux photographes moins talentueux parmi nous, le S8 embarque aussi le traitement multi-image. Il en résulte que l'appareil photo effectue trois photos par prise de vue, et le logiciel ne retient que la meilleure. L'information tirée des deux autres photos est utilisée pour rendre l'image plus nette.

Lors du test de l'appareil photo, ce que nous avons surtout apprécié, c'est qu'il peut être commandé assez aisément d'une seule main, ce qui n'est pas dédaignable pour réaliser les meilleurs selfies. Nous avons été aussi charmés par le balayage permettant de passer rapidement d'un appareil photo à l'autre.

Le Samsung Galaxy S8 à reconnaissance faciale

© .

Les spécifications

Sous son capot moteur, le S8 est équipé d'un processeur 64 bits Snapdragon 835 de Qualcomm et d'une des premières puces de type 10 nanomètres équipant des smartphones commerciaux. Ajoutez-y 4 Go de RAM et 64 Go d'espace de stockage susceptibles d'être étendus au moyen de cartes SD. Le S8 supporte Gigabit LTE et Gigabit wifi, même si vous ne pourrez provisoirement pas en faire grand-chose en Belgique. Nos fournisseurs ne permettent en effet actuellement pas ces vitesses.

Comme le S7, le S8 est protégé contre la poussière et l'eau. Il peut être rechargé très vite et sans fil au moyen des accessoires ad hoc. Autre point non négligeable: le S8 est équipé d'une prise casque de 3,5 mm. Vous recevrez d'origine une paire d'oreillettes AKG à fil.

Et qu'en est-il de l'image de marque? Le S8 représente le premier grand lancement depuis qu'on a collectivement associé le concept de la 'batterie explosive' au nom du fabricant coréen. Il en résulte que Samsung doit donc regagner pas mal de confiance chez les utilisateurs. L'entreprise tente entre autres d'y parvenir en appliquant de nouvelles règles de sécurité, par lesquelles les accus sont contrôlés sur huit points différents. Le S8 est ainsi le premier appareil à avoir dû passer par cette procédure. Comme l'entreprise ne peut plus se permettre une débâcle du calibre de la précédente, on peut penser que ladite procédure s'avère très stricte.

Multitâche et assistants personnels

Les appareils Android peuvent depuis assez longtemps déjà garder ouvertes plusieurs applis simultanément, mais avec le S8, Samsung permet le multitâche à l'écran grâce à une subdivision de ce dernier. Cela signifie par exemple que vous pourrez reproduire une vidéo, tout en faisant vos commentaires en direct sur Twitter. En mode portrait, cela se passe très bien, même avec le clavier qui occupe un tiers de l'écran. Si vous visionnez une vidéo sur une partie de l'écran, la fenêtre restera ouverte, même si vous passez à travers d'autres applis ouvertes.

Bien que nous soyons globalement enthousiastes à propos du S8, nous avons quand même relevé quelques petites imperfections. L'assistant Bixby par exemple, le pendant Samsung de Siri ou d'Alexa, s'est avéré assez lent et empoté lors de la démonstration. Selon Samsung, Bixby dispose d'une AI contextuelle. L'assistant sait donc où vous êtes et ce que vous faites, pour mieux vous comprendre. Il est aussi capable de passer d'un mode à l'autre sans problème, comme de l'image à la voix ou à l'écran tactile, mais c'est comme si à ce moment, vous donniez des ordres à un chien malentendant. Les commandes doivent être prononcées lentement et intelligiblement, et même dans ce cas, le téléphone doit encore 'réfléchir' pour ne pas effacer ce que vous voulez faire.

Le Samsung Galaxy S8 sortira le 29 avril sur le marché aux prix conseillés de 799 (S8) ou 899 euros (S8+).

Conjointement avec son nouveau produit-phare, Samsung lance par ailleurs aussi sur le marché quelques autres nouveautés comme le DeX, qui transforme l'appareil en un environnement desktop. Des possibilités de réalité virtuelle supplémentaires sont aussi prévues.

En savoir plus sur:

Nos partenaires