Le Roi Philippe: 'Les progrès en informatique et d'internet sont des atouts, mais il y a aussi des zones d'ombre'

20/07/15 à 16:49 - Mise à jour à 16:49

Dans le discours qu'il prononce traditionnellement à la veille de la Fête Nationale belge, le Roi Philippe a abordé entre autres l'informatisation et les médias sociaux.

Le Roi Philippe: 'Les progrès en informatique et d'internet sont des atouts, mais il y a aussi des zones d'ombre'

© Belga

'Nous vivons dans un monde interconnecté, voire hyper-connecté', a déclaré le Roi Philippe au début de son allocution. 'Les médias sociaux nous rapprochent les uns des autres. Les progrès rapides de l'informatique et d'internet sont fascinants. Ils exercent un impact fondamental sur notre vie et sur notre travail. Ils constituent un puissant atout en vue de relever les défis de la globalisation et de rendre notre monde durable.'

'Grâce à l'informatique', a-t-il poursuivi. 'Nous pourrons à l'avenir gérer de manière plus intelligente nos faits et gestes, nos soins de santé, nos moyens de production et notre mobilité et ce, à un coût inférieur et avec un impact moindre sur notre environnement.'

Mais le Roi a mis aussi en avant quelques objections. 'Cette hyper-connectivité a également des zones d'ombre', a-t-il ainsi affirmé. 'Dans le monde virtuel, le temps et l'espace existent encore à peine, ce qui nous incite à vouloir tout immédiatement. Cela peut générer des relations superficielles. En outre, cette offre pléthorique d'informations nous atteint aussi souvent sous la forme d'un 'mode de pensée tout fait', en quelque sorte formaté, parfois aux dépens de notre propre faculté de réflexion.' 'Plutôt que des contacts virtuels brefs et superficiels, nous avons besoin de relations profondes et bien réelles', a conclu le Roi Philippe la partie de son discours consacrée à la connectivité.

(MI)

Nos partenaires