"Le rachat des brevets de Novell, une menace pour l'open source"

05/01/11 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Source: Datanews

Le rachat de centaines de brevets de Novell par un groupe dirigé par Microsoft est considéré comme inquiétante par l'Open Source Initiative (OSI).

"Le rachat des brevets de Novell, une menace pour l'open source"

Le rachat de centaines de brevets de Novell par un groupe dirigé par Microsoft est considéré comme inquiétante par l'Open Source Initiative (OSI).

L'organisation non marchande OSI milite pour protéger les intérêts des logiciels à code ouvert (open source). Elle voit d'un mauvais oeil le rachat de 882 brevets Novell par CPTN Holdings, un groupe d'entreprises dirigé par Microsoft, mais où l'on retrouve aussi Oracle, EMC et Apple. Ce rachat s'inscrit dans la vente de Novell à Attachmate.

Dans un courrier adressé à l'Office des Cartels allemand, OSI indique que le rachat "constitue une menace potentiellement nouvelle et inédite contre les logiciels open source" et que l'Office des Cartels devrait par conséquent se pencher d'urgence sur la question.

C'est ainsi que les entreprises faisant partie de CPTN auraient dans le passé déjà émis des avis hostiles à l'encontre de l'open source. En outre, ces acteurs conçoivent des technologies (systèmes d'exploitation, middleware, virtualisation, nuage, ...), pour lesquelles certains équivalents open source représentent de redoutables concurrents.

Le mystère qui entoure les brevets rachetés, est aussi une cause de préoccupation, ajoute encore l'OSI. Le secret fait certes partie des intérêts en affaires, selon l'OSI, mais dans ce cas, il serait préférable d'examiner si cette discrétion n'est pas exploitée pour répandre ce qu'on appelle le FUD ('fear, uncertainty and doubt': crainte, incertitude et doute). L'OSI prétend encore que CPTN n'a aucun intérêt à promouvoir et supporter l'open source, comme Novell l'avait fait. Il est même possible que CPTN lance des attaques dérobées sur l'open source.

En savoir plus sur:

Nos partenaires