Le rachat de Sun par Oracle contesté

12/05/09 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Dans le rapport trimestriel de l'autorité boursière américaine SEC, Sun annonce le début de trois procès de type 'class action' à l'encontre de son rachat par Oracle.

Dans le rapport trimestriel de l'autorité boursière américaine SEC, Sun annonce le début de trois procès de type 'class action' à l'encontre de son rachat par Oracle.

En page 23 de son compte rendu trimestriel SEC 10-Q pour la période se clôturant le 29 mars 2009, Sun Microsystems annonce que trois actionnaires ont chacun intenté un procès de type 'class action' contre "Sun et plusieurs de nos directeurs et membres de notre conseil d'administration, ainsi que contre Oracle Corporation." Ils auraient trahi la confiance des actionnaires, et les intérêts de ces derniers seraient insuffisamment défendus dans l'accord conclu avec Oracle.

Les procès 'class action' ont comme but final de réunir le plus grand nombre possible d'actionnaires, afin de défendre ensemble leurs intérêts devant le juge - un phénomène, dont l'affaire Fortis a été récemment un parfait exemple. Selon le rapport trimestriel, ni Sun, ni l'un des autres accusés n'aurait réagi. Par ailleurs, il convient d'observer qu'aux Etats-Unis, les procès 'class action' sont en quelque sorte un réflexe automatique presqu'à chaque fois qu'une occasion se présente.

Des chiffres présentés, il ressort aussi que le trimestre précédent s'est clôturé sur une perte nette de 201 millions de dollars (soit 0,27 dollar par action), ce qui est nettement en recul par rapport aux 16 millions de dollars de perte nette (soit 0,04 dollar par action) subis durant la période correspondante de l'année précédente. Le chiffre d'affaires tiré des produits et services a régressé de 3,26 milliards de dollars à 2,61 milliards.

Nos partenaires